26e Salon des vins: De la coupe aux Pats

0
537
On a mis le paquet pour décorer les gymnases du CAPS Photo: Étienne Lebel-Michaud
On a mis le paquet pour décorer les gymnases du CAPS Photo: Étienne Lebel-Michaud

Le Centre de l’activité physique et sportive (CAPS) Léopold-Gagnon accueillait vendredi dernier la 26e édition du Salon des vins, bières et spiritueux au profit des équipes sportives des Patriotes.

Selon les organisateurs, l’événement a été un succès. Dès 16h30, les convives étaient accueillis.es par les 54 exposants ainsi que les athlètes qui leur prêtaient main forte. Après avoir récupéré leur coupe, les invités.es avaient l’occasion de déguster une grande variété de vins et autres alcools faits localement ou encore en provenance de diverses agences d’importation de partout au Québec.

Le principe est on-ne-peut-plus simple: chaque personne obtient 10 coupons de dégustation à l’achat de son billet (au coût de 25$ en prévente, 30$ à l’entrée). Il est également possible d’en acheter au coût d’un dollar par billet. Le nombre de coupons exigé par les exposants dépend du produit, allant d’un seul à un imposant prix de 30 coupons pour une dégustation. À titre informatif, une bouteille d’une des plus coûteuses dégustations vaut 280$ à la Société des alcools du Québec (SAQ).

«Les gens de mon âge préfèrent souvent la quantité à la qualité de l’alcool. Ils manquent quelque chose.» —Un des participants à la soirée, Âgé de 18 ans

Pour tous les goûts

Les participants viennent autant pour profiter des bons vins que pour encourager les Patriotes. Certains sont parents et amis de joueurs, plusieurs sont des partisans.es de la région. Et puis il y a Ray Kingman, venu de l’Ontario spécifiquement pour l’événement et qui arbore fièrement son gilet orange des Pats.

Bien que la majorité des participants.es se retrouve dans la tranche des 30 ans et plus, on retrouve quand même çà et là des plus jeunes. L’un d’eux, âgé de 18 ans, affirme: «Les gens de mon âge préfèrent souvent la quantité à la qualité de l’alcool. Ils manquent quelque chose.»

La Ripaille VIP

Le souper, la «Grande ripaille bourgogne», s’est déroulé dans la salle adjacente au vestiaire, pour les personnes qui ont pu se procurer un billet VIP. Organisé par la Maison de Débauche par le Carlito, commanditaire important de l’événement, il s’agit d’un grand festin (ripaille signifiant orgie et orgie signifiant partage, comme l’a mentionné le chef-cuisinier) au cours duquel on assiste également aux discours des co-présidents d’honneur (Nicole D. Gélinas et Michel Boucher) et de John Bambara, vigneron importateur de Bambara Sélection, autre collaborateur de l’activité.

«C’est une belle expérience qui offre beaucoup de visibilité auprès des gens de Trois-Rivières.» —Pierre-Maxime Poudrier, capitaine des Patriotes Hockey

Les principaux intéressés

Pour les Patriotes, l’événement est l’une des plus belles activités en dehors du terrain. «C’est une belle expérience qui offre beaucoup de visibilité auprès des gens de Trois-Rivières», affirme Pierre-Maxime Poudrier, capitaine de l’équipe de hockey. Son coéquipier Mathieu Lemay renchérit : «C’est un moyen de financement efficace et ça nous fait tous plaisir d’aider».

De plus, rajoute-t-il, il s’agit une belle activité où les différentes équipes peuvent collaborer et socialiser car elles ne «se voient pas souvent», comme le mentionne Ellie Beck de la formation de volleyball.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here