46e Gala du Mérite Sportif: À tout seigneur, tout honneur

0
327

Chaque année, les athlètes des Patriotes se donnent corps et âmes pour exceller dans leur sport et faire rayonner notre université tout en performant au niveau académique, et chaque année une soirée en leur honneur est organisée par le Service de l’Activité Physique et Sportive.

Le 46e Gala du Mérite Sportif des Patriotes de l’UQTR avait donc lieu le jeudi 5 avril dernier à l’hôtel des Gouverneurs  sous la présidence d’honneur de M. Charles Nadeau, Vice-recteur à l’administration et aux finances. Toute l’organisation des Patriotes et de nombreux invités s’y sont donc dirigés après la remise de plusieurs bourses à l’Atrium de l’UQTR, car on y réservait le dévoilement des bourses les plus prestigieuses.

Le titre de recrue de l’année est décerné le premier. Le récipiendaire est Christophe Boivin, de l’équipe de hockey. Membre de la deuxième équipe d’étoile et de l’équipe d’étoile des recrues de l’Ontario University Athletics, ses 16 buts et 18 aides en 26 matchs l’ont favorisé: «Je suis très fier, mais surtout fier d’être un Patriote», dit l’étudiant au certificat en sciences comptables.

«Il n’y a pas de mots pour décrire à quel point je suis contente» — Justine Ricard, natation, Patriote féminine par excellence.

On félicite ensuite Marie Charbonneau Genest, étudiante en génie industriel, qui avait été récipiendaire de la bourse d’excellence Sport-Hommage-UQTR lors du dernier Gala Sport-Hommage. Cela souligne sa médaille de bronze au national et celle d’argent à l’international en ultimate frisbee.

Les bourses d’implication sont remises par la suite. Christine-Durocher Tremblay, natation, et Gabriel Gianetto, cheerleading, sont ainsi honoré.e.s. Tou.te.s deux soulignent particulièrement l’appui des entraineur.se.s et l’importance de leurs coéquipier.ère.s lors de leurs remerciements.

On enchaine avec la bourse Anne-Sophie Bois, attribuée à une étudiante-athlète faisant preuve de leadership, d’assiduité, d’esprit sportif et de persévérance. Blessée au premier jeu du premier match de la saison de volleyball, Jade Charbonneau a dû s’absenter jusqu’à la fin de celle-ci. Elle a cependant continué de s’entrainer du mieux qu’elle pouvait, et obtient par conséquent cette bourse: «C’est un grand honneur pour moi, ça fait du bien car ça n’a vraiment pas été une année facile».

Après avoir présenté un vidéo énumérant tous les Patriotes présentant une moyenne académique cumulative supérieure à 3,3 sur 4,3 (ils sont au nombre de 78), la bourse Raymond Champagne est remise à l’étudiant athlète avec la cote la plus élevée. Avec une fiche parfaite de 4,3 sur 4,3, c’est Annie-Pier Labbé, natation, qui est invitée sur la scène. L’étudiante en psychologie souligne qu’«être étudiant-athlète n’es pas toujours facile, mais c’est possible grâce à tous les gens qui nous soutiennent».

Christophe Boivin reçoit les titres de recrues de l’année et Patriote masculin par excellence.

Récompensant également en partie les performances académiques,  le titre d’étudiant.e-athlète de l’année vise un.e Patriote qui présente une moyenne supérieure à 3,4 sur 4,3 tout en rayonnant de par son excellence dans le sport. La passeuse Myriam Desbiens de l’équipe de volleyball l’emporte ainsi avec sa cote de 4,11 sur 4,3 combinée à son titre de joueuse par excellence du Réseau du Sport Étudiant du Québec (RSEQ): «Je veux féliciter tous les Patriotes ici présents, vous êtes tous des gagnants», proclame l’étudiante en sciences infirmières.

Desbiens est rapidement invitée à remonter sur scène alors que son équipe décroche le titre d’équipe de l’année pour une deuxième saison consécutive. Malgré les participations aux championnats canadiens de deux membres de l’équipe de cross-country et trois nageuses, la médaille d’argent des équipes de soccer et cheerleading, accompagnée d’une victoire à une compétition internationale pour cette dernière, la saison presque parfaite des volleyeuses sur le circuit de la Division 2 du RSEQ leur permet d’accomplir ce doublé.

La soirée se termine avec les titres prestigieux de Patriotes féminin et masculin de l’année. Avec ses trois médailles (une de chaque type) au niveau provincial et sa 21e place au championnat canadien au 100m brasse, Justine Ricard est l’heureuse élue: «Je ne m’y attendais vraiment pas», dit l’ergothérapeute en devenir. «C’est bien de voir mes efforts récompensés, ça faisait longtemps que je n’avais pas connu une saison à la hauteur de mes attentes. Il n’y a pas de mots pour décrire à quel point je suis contente.»

À sa grande surprise, Christophe Boivin est ensuite rappelé sur scène: il n’est pas seulement la recrue de l’année mais aussi le Patriote masculin de l’année. Il quitte la foule avec une promesse: «Je sais qu’on n’a pas eu une saison à la hauteur des attentes, mais on va revenir en force l’an prochain». Rencontré subséquemment, il se confie: «Je croyais en mes chances pour le titre de recrue et je savais que j’étais nominé pour Patriote de l’année également mais je ne m’y attendais pas».

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here