5 à 7 sur l’emploi étudiant: Mettre en avant les opportunités d’emploi sur le campus

0
554
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg
Allocution de Guy Ayissi, président de l’ASTRE UQTR-AFCP. Photo : Marie Labrousse.
Allocution de Guy Ayissi, président de l’ASTRE UQTR-AFCP. Photo : Marie Labrousse.

Un 5 à 7 sur l’emploi étudiant s’est déroulé à la Chasse Galerie le mercredi 8 février dernier. Organisé conjointement par l’Association générale des étudiants de l’UQTR (AGE UQTR) et par l’Association syndicale des travailleurs étudiants et travailleuses étudiantes (ASTRE) UQTR-AFCP, l’événement avait pour but d’informer les étudiant(e)s des possibilités d’emploi sur le campus et de les mettre en contact avec des personnes-ressources.

Le rendez-vous a commencé par une allocution de Guy Ayissi, président de l’ASTRE. Ce dernier a rappelé que tout étudiant qui a un emploi sur le campus se retrouve de facto affilié au syndicat des travailleurs étudiants de l’UQTR. Cette adhésion leur permet de faire valoir leurs droits de salariés et d’être protégés en tant que travailleurs sur le campus. Le président syndical trouvait important de rappeler le rôle de l’ASTRE, assez mal connu des étudiants, même de ceux qui travaillent déjà sur le campus de l’UQTR.

Par la suite, Alex Marchand, président de l’AGE UQTR, est venu parler des différentes possibilités d’emploi proposées par l’association, ainsi que par leurs organismes affiliés, la Chasse Galerie et la P’tit Bacc (service de halte-galerie). Enfin, Olivier Malo, vice-recteur aux ressources humaines de l’UQTR, a rappelé les principales opportunités d’emploi offertes aux étudiants par l’UQTR, particulièrement les contrats d’assistant(e)s de recherche ou de chargé(e)s de cours.

Le rôle de l’ASTRE est assez mal connu des étudiants, même de ceux qui travaillent déjà sur le campus.

Les étudiants avaient la possibilité d’échanger avec différents employeurs sur le campus, présents sur place. L’on pouvait notamment retrouver, outre les deux entreprises susmentionnés, le Centre de l’activité physique et sportive (CAPS), Coopsco – succursale UQTR, l’École internationale de français (ÉIF), Technoscience Mauricie, le Service aux étudiants (SAE) et le service des ressources humaines de l’UQTR.

L’événement a attiré près d’une centaine d’étudiants au total. Alex Marchand se déclare très satisfait de l’achalandage, si l’on tient compte du fait qu’il s’agit d’une première édition. Un événement de ce genre devrait donc être organisé en septembre prochain, pour coïncider avec le moment où les étudiants cherchent un emploi pour l’année scolaire. En attendant, il est possible de consulter diverses offres de l’UQTR sur le portail SAFIRH, disponible depuis leur étudiant.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here