Patriotes Hockey: Une saison en dents de scie

0
53
Auteur d’une fiche de 16-9-3, les Patriotes ont conclu la saison au cinquième rang de la division Est de la SUO et se sont fait éliminer au second tour éliminatoire. Photo: Patriotes
Auteur d’une fiche de 16-9-3, les Patriotes ont conclu la saison au cinquième rang de la division Est de la SUO et se sont fait éliminer au second tour éliminatoire. Photo: Patriotes

Les Patriotes au hockey se sont fait éliminer lors du deuxième match de la série demi-finale de l’Est de la ligue de l’Ontario face à leurs grands rivaux montréalais, les Redmen de McGill. Cette élimination mettait fin à une saison qui n’a pas à la hauteur des attentes et laisse un goût amer aux joueurs et entraîneurs.

Une équipe handicapée par les blessures

La saison des Patriotes a débuté de bien mauvaise façon. Avant même que la saison débute, les Patriotes ont perdu les services de trois-joueurs clé à trois positions importantes. En effet, au cours des matchs préparatoires pré-saison, le gardien de la formation Sébastien Auger, le défenseur étoile et capitaine de l’équipe Martin Lefebvre ainsi que l’attaquant vedette, meilleur joueur au Canada de la saison 2015-2016, Guillaume Asselin, se sont blessés.

La saison a été marquée par des blessures à des joueurs-clé, des éléments extérieurs qui ont causé une distraction et une difficulté à trouver le rythme.

La formation uqutérienne a tout de même réussi à connaitre un bon début de saison, remportant ses trois premières rencontres dont une victoire écrasante de 7-2 contre la formation de l’université d’Ottawa qui faisait un retour après deux ans d’absence. Les choses se sont gâtées lors des deux parties suivantes, alors que les Patriotes se sont inclinés 5 à 1 contre Carleton, puis 6 à 3 contre Concordia.

De la difficulté à trouver son rythme

Les joueurs blessés sont revenus, mais les Patriotes n’avaient su trouver leur rythme dans les premiers matchs de la saison. La formation de Marc-Étienne Hubert avait de la difficulté à enchaîner les victoires. On les croyait enfin partis lors du mois de novembre, alors qu’ils ont été chercher 13 points sur une possibilité de 16 au cours du mois dont une séquence de sept matchs consécutifs avec au moins un point. Le retour en janvier a été une douche d’eau froide pour l’équipe, qui a eu du mal à enligner deux victoires de suite.

De plus, lors des six derniers matchs de la saison régulière, la formation trifluvienne a été amputée de six de ses meilleurs éléments car ceux-ci étaient partis à Almaty, au Kazakhstan, pour représenter le Canada aux Universiades. Ces six joueurs sont tout de même revenus à temps pour le début des séries éliminatoires. En éliminatoire, les Patriotes ont dû faire face à une féroce opposition. D’abord, les Ravens de Carleton ont donné une forte opposition aux Trifluviens, forçant à jouer les trois matchs. À la suite de la victoire en première ronde, les Patriotes se sont frottés aux puissants Redmen, qui n’ont eu besoin que de deux matchs pour envoyer les Patriotes se concentrer sur leurs études.

Plusieurs distractions dans le vestiaire

Outre le fait que les Patriotes ont eu de la difficulté à trouver leur rythme, Marc-Étienne Hubert, en entrevue à l’émission Patriotes en action de la radio CFOU 89.1 FM, affirmait que les joueurs ont subi plusieurs distractions tout au long de la saison. En effet, avec les Universiades qui avaient lieu au mois de février et plusieurs joueurs pressentis pour intégrer la formation canadienne, la concentration sur les matchs de la saison régulière pouvait être parfois déficiente. De plus, l’absence de six joueurs-clé à la formation a forcé l’entraîneur à créér une micro-saison dans la saison, c’est-à-dire un nouveau style de jeu, une nouvelle façon de mener les entraînements ainsi qu’une nouvelle façon de se préparer.

Dans l’ensemble, la saison des Patriotes a été sous les attentes. La formation championne en titre de la coupe Queen n’aura su faire mieux qu’une participation au deuxième tour éliminatoire, alors qu’on souhaitait une seconde participation consécutive à la coupe Queen. Il est à noter qu’avec la victoire de Queen’s contre McGill en finale de l’Est de la ligue des Sports universitaires de l’Ontario (SUO), c’est la première fois depuis 2004 qu’une équipe autre que les Patriotes ou les Redmen représente cette division à la coupe Queen et seulement la deuxième fois depuis 1997.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE