Patriotes Volleyball: Victorieuses jusqu’à la toute fin

0
149
Une équipe soudée qui a connu une saison de rêve. Photo: Patriotes
Une équipe soudée qui a connu une saison de rêve. Photo: Patriotes

Difficile de trouver des points faibles à la campagne qui vient de se conclure pour la formation de volleyball des Patriotes. L’équipe a tout raflé sur son passage, culminant les 10 et 11 mars derniers au championnat provincial universitaire.

Après avoir terminé la saison régulière avec un sans-faute de 12 victoires en autant de parties et un seul set perdu parmi celles-ci, nos joueuses étaient sans contredit les favorites pour remporter les grands honneurs au cours de cette fin de semaine de compétition. Elles entament leur parcours le vendredi soir en demi-finale contre l’Université du Québec en Outaouais (UQO).

Dès le premier set, on constate que la partie ne sera qu’une formalité. Les qualités physiques et techniques des Patriotes sont clairement supérieures à celles des joueuses du Torrent, et le set est gagné 25-6. Après un résultat identique au deuxième set, un léger sursaut s’empare de l’UQO, qui réussit à marquer un peu plus de points. C’est cependant trop tard pour elles, et l’UQTR emporte le set ultime 25-14.

Les Patriotes récoltent la bannière de championnes de la Division II.

Une finale attendue

L’opposition est plus forte en finale, alors que l’INUK de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) tente tant bien que mal de stopper la machine trifluvienne. Devant leurs partisans, les joueuses du Saguenay espéraient certainement vivre le même scénario que l’an dernier lorsqu’elles avaient eu le dessus sur l’UQTR dans une très chaude lutte, mais il n’en est rien cette fois. L’heure de la revanche a sonné.

Après un début de match un peu moins convaincant pour les Patriotes (qui emportent tout de même le set initial 25-18), l’UQAC ne peut augmenter la cadence et perd le set suivant 25-16. Les Patriotes achèvent le travail par un dernier set qui se conclut par la marque de 25-14 et récoltent la bannière de championnes de la Division II, accompagnée d’un rang de médailles dorées.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE