ÉDITORIAL: L’humain approximatif ― Le retour du PCC, deuxième partie

0
176
Photo: Mathieu Plante
Photo: Mathieu Plante

Vous l’attendiez depuis des semaines, le voici. Il est enfin temps de présenter les sept autres candidats pour la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada (PCC) édition 2017.

Leurs noms sont ornés de majuscules et se terminent avec des points d’exclamation. Vous pourrez ainsi les crier dans votre tête, ou bien dans votre salon. Mais pas à la bibliothèque, s’il vous plaît. Lors du dernier numéro, nous avons présenté : STEVEN BLANEY!, MAXIME BERNIER!,  DEEPAK OBRHAI!, ANDREW SCHEER!, KELLIE LEITCH!, MICHAEL CHONG!, ERIN O’TOOLE! N’attendons plus pour nommer les sept autres…

Source: http://gph.is/2n7eiCe
Imaginez les bruits accompagnant la photo pour inaugurer le dévoilement des noms… Source: http://gph.is/2n7eiCe

LISA RAITT! Au service des gens de Milton en Ontario depuis 2008, elle a été tour à tour ministre des Ressources naturelles, du Travail et du Transport. Nous avons maintenant deux femmes dans la course (avec KELLIE LEITCH!). Madame Raitt souhaite faire baisser les impôts et abolir la «méchante» taxe sur le carbone instauré par le «vil» Justin. Surveillez votre port, car Lisa Raitt adore les visiter. Une passion comme une autre. Espérons le meilleur pour madame Raitt.

RICK PETERSON! À ne pas confondre avec le coach de la Ligue majeure de baseball. Notre Rick est un homme d’affaires et n’a aucune expérience en politique. Il se présente pour sortir le Canada «du banc des pénalités de Trudeau». Le candidat a écrit un texte dans le Huffington Post, faisant des figures de style inspirées de notre sport national. Toujours selon ses dires: «nous avons besoin d’un nouveau plan de match» pour combattre le jeu de puissance des États-Unis. J’espère pour lui qu’il a un bon coup de patin!

J’espère pour lui qu’il a un bon coup de patin!

CHRIS ALEXANDER! Ancien député d’Ajax-Pickering et ex-ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration. Le salut de notre économie passe par l’exportation, selon monsieur Alexander. Il parle très bien français, possède de solides connaissances en politique internationale et a la flo dans le vent. Que demander de plus? Je crois que, si j’étais membre du parti, Chris aurait mon vote.

ANDREW SAXTON! Son nom ressemble étrangement à anglo-saxon. Directement de la Colombie-Britannique, il croit au rêve canadien… Après avoir perdu son siège dans la conscription de North Vancouver en faveur des libéraux, Saxton est désormais en mission. Il promet «progress and prosperity» et de resserrer la surveillance contre le terrorisme. Il semblerait pour ce candidat que progrès et conservatisme ne puissent aller de pair.

PIERRE LEMIEUX! Représentant la circonscription ontarienne de Glengarry-Prescott-Russell jusqu’en 2015, il défend le mariage traditionnel et le droit à la vie (pro-vie). Pour lui, il n’y a que l’union d’un homme et d’une femme devant Dieu, qui est légitime. Ancien militaire, son credo est: «Démocratie, Famille et Sécurité». Pas bonne chance, Pierre!.

BRAD TROST! Membre du Parlement et représentant Saskatoon-University. Il dit haut et fort être 100% conservateur à jamais. Il veut d’ailleurs relancer le débat sur le droit à l’avortement. Le candidat conservateur souhaite ainsi revenir 29 ans en arrière. Car c’est en 1988 que la Cour suprême du Canada décriminalise enfin l’avortement. Lors d’une manifestation contre la taxe sur le carbone, Brad a soutenu des chants haineux. La foule qui s’était rassemblée pour l’évènement scandait : «Lock her up» à l’endroit de Rachel Notley, dirigeante du Nouveau parti démocratique (NPD) en Alberta. D’ailleurs, cet incident a été condamné par plusieurs membres du Parti conservateur, dont Rona Ambrose. Comme dirait Capitaine Charles Patenaude: «Non Brad».

Edito_SBeauchemin-LeretourduPCCpartie4 gif

Le dernier, mais non le moindre, j’ai nommé : KEVIN O’LEARY!!! Si nous avons un Justin conservateur, nous avons aussi notre Trump. Homme d’affaires et ancien Dragon, sa participation au débat ressemble à celle de son alter ego étatsunien. La presse et les autres concurrents s’en donnent à cœur joie pour tenter de démolir son image. Mais, le requin des finances canadiennes a plus d’un poisson dans son bocal et se fout de ce que vous pensez de lui, car il ne cherche pas à se faire des amis. Lui, il est en train de faire de l’argent. Encore une fois: pas bonne chance mon Kevin!

KEVIN O’LEARY!!! Si nous avons un Justin conservateur, nous avons aussi notre Trump.

Nous avons désormais une idée des aspirants au prochain chef du Parti conservateur canadien. C’est en mai que nous connaîtrons le vainqueur de cette lutte titanesque où sécurité, avortement et économie sont en jeu. Sommes-nous en 2017?

*

En attendant le mois de mai, les Brutes étaient à Trois-Rivières le 14 mars dernier à la Chasse Galerie… Si vous ne les connaissez pas déjà, c’est un duo composé de Lili Boisvert et Judith Lussier. Elles animent une série web du même nom. Avec un brin d’humour, elles se veulent objectrices de conscience. Aucun sujet n’est laissé pour contre; culture du viol, racisme, sexualité, name it.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE