Jeux de la Communication et Psycolloque: Succès sur toute la ligne

0
613
C’est la délégation UQTR a remporté la coupe du Psycolloque cette année. Photo : Voltaic
C’est la délégation UQTR a remporté la coupe du Psycolloque cette année. Photo: Voltaic

La semaine de relâche d’hiver 2017 aura permis aux étudiants en communication et en psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) de briller dans leurs domaines, avec leur participation respective aux Jeux de la communication et au Psycolloque. La délégation en psychologie a gagné la coupe du Psycoloque, tandis que celle de communication est arrivée en quatrième place des Jeux de la Communication.

Jeux de la Communication: six médailles dont une en or

Les Jeux de la communication sont une compétition interuniversitaire entre sept universités francophones de l’Est-du-Canada. Cette année, il s’agissait de la 21e édition, qui s’est déroulée à l’Université de Sherbrooke (UdeS) du jeudi 2 au lundi 6 mars derniers, et a rassemblé près de 300 étudiants. La délégation de l’UQTR comptait au total 35 étudiants.

Les participants s’affrontaient dans 13 épreuves au total, pour la plupart axées sur des thèmes entourant la communication: activation de marque, art oratoire, bulletin de nouvelles, capsule sportive, dossier journalistique, gestion de crise, production vidéo, publicité, radio, show culturel, sport (ultimate frisbee), stratégie numérique et talk-show.

Avec six médailles au total, la délégation de l’UQTR est arrivée en quatrième place, son meilleur résultat depuis 15 ans. Photo: UQTR Jeux de la Communication.
Avec six médailles au total, la délégation de l’UQTR est arrivée en quatrième place, son meilleur résultat depuis 15 ans. Photo: UQTR Jeux de la Communication.

L’UQTR a obtenu six médailles au total: trois médailles de bronze en art oratoire, bulletin de nouvelles et capsule sportive; deux médailles d’argent en dossier journalistique et gestion de crise; une médaille d’or en ultimate frisbee. Elle a également obtenu une quatrième place en stratégie numérique. Ces six médailles ont permis à la cohorte trifluvienne de décrocher la quatrième place des Jeux de la communication, leur meilleur résultat depuis 2003.

«On apprend beaucoup aux Jeux de la Communication, quasiment autant qu’en classe.» ―Étienne Campeau

«C’était vraiment une belle expérience. On a beaucoup de plaisir, mais c’est également très formateur, on apprend beaucoup, quasiment autant qu’en classe», indique Étienne Campeau, l’un des participants. «Ça permet de resserrer les liens entre nous. Au début, on ne se connaissait pas, puis à force de se préparer quasiment chaque dimanche, on a fini par créer des liens très forts».

Psycolloque: l’UQTR remporte la coupe

Le Psycolloque est une fin de semaine de conférences doublée d’une compétition interuniversitaire, destinée aux étudiants des programmes en psychologie des universités francophones au Canada. Organisé cette année par l’Université de Montréal (UdeM), il s’est déroulé du vendredi 3 au dimanche 5 mars derniers à l’hôtel Le Hyatt, à Montréal.

Parmi les 600 étudiants en psychologie présents à l’événement, 91 faisaient partie de la délégation de l’UQTR. «C’est à peu près le cinquième de notre programme qui est représenté là-bas, que ce soit en premier cycle ou aux cycles supérieurs», explique Sofia Tremblay, membre du comité de la délégation UQTR et présidente de l’Association des étudiants en psychologie (AEP). «Cette année, la capacité d’inscription était un peu moins grande, mais le succès n’a pas démordu».

«On peut dire que l’UQTR a contribué d’une certaine façon à notre victoire au Psycolloque.» ―Sofia Tremblay

Entre deux conférences, chaque délégation était invitée à participer à différentes épreuves, présentées sous le thème de Hunger Games: match d’improvisation, quizz de culture générale et de psychologie, activités sportives… Plusieurs autres activités étaient également préparées au cours de l’année, notamment un défi photo et vidéo. «Ça nous a pris du temps de préparer les différents défis durant l’année», indique Sofia. «On s’était même arrangés avec l’équipe du Carnaval pour prendre une photo de la foule. On peut dire que l’UQTR a contribué d’une certaine façon à notre victoire. Le soir où on a gagné la coupe a vraiment été un moment fort de cette fin de semaine!»

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE