ZONE LAB — On a essayé pour vous: Les vélos stationnaires pour étudier

0
223

«Zone Lab» est une nouvelle rubrique qui vise à permettre aux journalistes de prendre part à des expériences pour ensuite vous livrer leurs impressions. Installations sportives, activités culturelles, dégustations, etc. seront à l’honneur dans cette nouvelle rubrique que nous vous présentons en primeur par le biais de ce présent article.


 

Nos deux journalistes en action. Photo: David Ferron.
Nos deux journalistes en action. Photo: David Ferron

Par Caroline Fillion et Étienne Lebel-Michaud 

Depuis peu, on retrouve, dans le hall d’entrée du pavillon de la Santé, deux vélos stationnaires adaptés pour l’étude, la lecture, ou pour les travaux sur ordinateur. En effet, les vélos sont près des prises électriques et sont munis d’une tablette avec une palette que l’on peut soulever pour accoter son livre. Il y a même un porte-verre/bouteille, ainsi que le nécessaire pour calculer le temps d’entrainement.

«L’idée de faire de l’activité physique en étudiant ou en faisant quelque chose d’intellectuel tel que lire peut sembler, de prime abord, excellent. J’ai essayé le vélo avec la meilleure intention du monde, mais je n’ai pas vécu l’expérience espérée.

Premièrement, le confort est beaucoup mieux qu’un vélo stationnaire régulier, mais loin d’être optimal. Le siège est équipé d’un dossier qui n’est malheureusement pas ajustable, mais tout de même convenable. De plus, j’avoue ne pas être une personne très multitâche, donc j’avais une certaine difficulté à me concentrer sur deux choses à la fois. Lorsque j’étais confortable pour lire, je me surprenais à pédaler plus ou moins.

«Lorsque j’étais confortable pour lire, je me surprenais à pédaler plus ou moins.» — Caroline

Par contre, j’étais contente de faire un effort physique en réalisant quelque chose d’utile. Avoir été avec quelqu’un de mon programme pour étudier en prévision d’un examen, nous aurions pu nous donner des défis autant physiques que mentaux, ce qui aurait été une excellente chose.» – Caroline

«Le fait de combiner exercice et étude est très intéressant au niveau de la gestion du temps.

Personnellement j’ai trouvé que le fait de me dévouer entièrement à la tâche en cours m’a permis de me concentrer beaucoup plus que d’habitude. C’est plus facile d’être distrait par un cellulaire ou autre quand on est assis confortablement à une table que lorsqu’on pédale.

«C’est plus facile d’être distrait par un cellulaire ou autre quand on est assis à une table que lorsqu’on pédale.» — Étienne

C’est une lame à double tranchant par contre, puisque ça nécessite plus de préparation si l’on veut vraiment se donner à fond sur le vélo. Et l’espace est très réduit et un peu instable, donc ça limite l’utilisation de plus d’un ou à la rigueur deux supports légers.

C’est donc excellent pour faire de la lecture ou prendre des notes manuscrites, ou encore réécouter ses cours, pour ceux qui préfèrent enregistrer leurs cours au lieu de prendre des notes. Pour tout ce qui implique plus d’un gros livre ou cahier ou encore un ordinateur, c’est encore préférable de prendre un espace un peu plus vaste.» – Étienne

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE