Patriotes — Hockey: Une partie ponctuée de pénalités

0
178
Gabriel Slight (ici lors du match du 3 novembre dernier) fut indiscipliné, récoltant trois pénalités sur les sept du côté des Patriotes. Photo: Patriotes
Gabriel Slight (ici lors du match du 3 novembre dernier) fut indiscipliné, récoltant trois pénalités sur les sept du côté des Patriotes. Photo: Ariane Samson

Le vendredi 10 novembre, à l’Aréna Constantine de Kingston, les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) affrontaient le Collège militaire royal du Canada (RMC). L’équipe ontarienne a remporté la partie par la marque de 2 à 1 en prolongation.

Lors de la première période, les hockeyeurs ontariens ont ouvert la marque à la deuxième minute de jeu. De leur côté, les Patriotes ne sont pas parvenus à déjouer le gardien adverse, malgré deux supériorités numériques.

En deuxième période, la formation trifluvienne a bombardé le gardien adverse pour un total de 16 lancers. Elle s’est inscrite au pointage à la cinquième minute de jeu par l’entremise de Mathieu Lemay, à la suite d’une savante passe du capitaine Pierre-Maxime Poudrier.

Après trois périodes de jeu, les deux équipes étaient toujours à égalité. Ce fut finalement Nicholas Boddy qui scella l’issue du match en prolongation en faveur du RMC.

Rejoint par Zone Campus, l’entraineur de la formation trifluvienne, Marc-Étienne Hubert, se dit insatisfait du rendement de son équipe. Malgré une solide performance de 30 arrêts du gardien de but des Patriotes, Alexandre Bélanger, la formation de l’UQTR n’a pas été capable d’imposer son rythme. Les sept pénalités de l’équipe trifluvienne ont dicté l’issue du match et ont empêché les Patriotes de se sauver avec le premier match de ce programme double.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE