Université du troisième âge: La curiosité n’a pas d’âge

0
29

L’Université du troisième âge (UTA) de l’UQTR tient ses activités depuis 2009. L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), avec l’aide d’une coordonnatrice et d’un comité de bénévoles, a mis sur pied ce projet, qui vise à donner des cours sans devoirs ni leçons à des personnes du troisième âge, et ce, à plusieurs endroits, dont Trois-Rivières, Drummondville, Shawinigan, Nicolet, Batiscan, St-Tite, Louiseville, Saint-Élie-de-Caxton et Saint-Narcisse.

Le Zone Campus s’est entretenu avec Stéphanie Moreau, coordonnatrice de l’UTA, pour en apprendre plus sur ce projet: «L’Université du troisième âge offre des formations de qualité favorisant l’enrichissement de la culture personnelle et une meilleure compréhension d’une société en changement. Sous le volet «Diffusion du Savoir» de la mission de l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du troisième âge a pour mission de faciliter l’accès à l’enseignement universitaire aux personnes de 50 ans et plus, afin de promouvoir le développement de la connaissance, tout en favorisant l’échange d’expériences».

Elle nous affirme aussi que, selon Michel Périgny, enseignant pour ce projet, l’UTA, «c’est le plaisir d’apprendre ensemble, car j’apprends beaucoup moi aussi. Le secret: une expérience de vie ouverte à l’apprentissage sans contrainte».

L’UTA est un franc succès. Accueillant environ 1000 étudiants.es par session, elle fêtera ses dix ans d’existence en mars 2019. L’offre de cours y est variée: elle aborde la psychologie, la littérature, la chimie, la philosophie, la physique, la neuropsychologie, les arts, l’histoire de l’art, l’histoire, la géopolitique, et encore plus. La variété constante de ses formations permet à l’UTA d’offrir diversité et plaisir pour les curieux qui souhaitent diversifier leurs champs de connaissance. L’UTA a pour but d’offrir aux participants un milieu de vie universitaire convivial et à l’écoute de leurs besoins. Ainsi, elle ne cesse de grandir et d’accueillir de plus en plus d’étudiants.es au fil des années, tout en souhaitant agrandir encore plus son territoire.

Au sein des professeurs, nous retrouvons aussi des personnalités variées telles que des enseignants de l’UQTR et de différents cégeps, des enseignants retraités, de jeunes professeurs et des doctorants. La soif de savoir est donc transmise par des passionnés. C’est aussi une chance unique pour des étudiants souhaitant connaitre une expérience d’enseignement.

Accueillant environ 1000 étudiants.es par session, l’UTA fêtera ses dix ans d’existence en mars 2019.

L’UTA, en collaboration avec les bibliothèques de Trois-Rivières et de Shawinigan, présente plusieurs rencontres-conférences au cours de l’année scolaire. Chaque mois, une rencontre-conférence a lieu sur différents sujets. Prochainement, le 15 novembre, aura lieu la conférence «De la Vigne au Verre», de 14h à 15h30 à la bibliothèque de Trois-Rivières Ouest, avec le conférencier Gilles Magny. Cette rencontre aura pour but d’en connaitre plus sur le vin: ses origines, son arrivée au Québec et sa consommation sur le territoire nord-américain.

Cette conférence n’est qu’un exemple parmi plusieurs autres des nombreuses activités hors cours qu’offre l’UTA. L’an dernier, des formations d’improvisation ont également eu lieu. Comme quoi apprentissage peut rimer avec plaisir.


Pour en savoir plus, il est possible de se rendre sur le site officiel de l’UQTR uqtr.ca, sous l’onglet «Troisième Âge (UTA)». Contact: uta@uqtr.ca ou 819-376-5011 (poste 2109).


 

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE