L’Expo bénéfique: Générations de concert au rayonnement artistique

0
454

Le vernissage de «L’Expo bénéfique» a eu lieu le mardi 5 décembre dernier, à la Galerie R3 du campus de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il s’agit de la troisième édition de l’évènement.

À l’origine d’un Projet d’intervention dans la communauté (PICOM), cette exposition réunissait à la fois des œuvres d’artistes étudiant.e.s du programme d’Arts plastiques de l’UQTR, ainsi que des œuvres d’artistes professionnel.le.s.
Marilou Bernier, Myriam Fauteux, Fédéric Lajeunesse-Lamontagne et Gabriel Mondor, encadré.e.s par l’enseignante Guylaine Champoux, composaient l’équipe de ce PICOM. L’objectif était de permettre aux étudiant.e.s de contribuer au rayonnement artistique du campus de l’UQTR. Le vernissage a également permis à la Galerie R3 de se faire connaitre auprès de la communauté.

L’objectif était de permettre aux étudiants de contribuer au rayonnement artistique du campus de l’UQTR.

L’impact rassembleur

Précédé d’une conférence d’Aimé Zayed, professeur et directeur du département de philosophie et des arts, le vernissage avait attiré bien des gens de différentes tranches d’âges, tant des étudiant.e.s du campus que des gens de l’extérieur. L’événement a réuni plus de 150 personnes, et a permis aux artistes participant.e.s de vendre leurs œuvres. D’ailleurs, on en compte plus de dix qui ont été vendues à cette occasion.

Une levée de fonds a également été organisée dans le cadre de cet évènement. Ces fonds étaient divisés en deux parts: une partie pour le programme d’arts de l’UQTR, et une autre pour la Galerie R3. L’heureuse gagnante a été madame Marieline Castonguay. Elle a remporté une œuvre de l’artiste trifluvienne Marie-Josée Roy, qui offrait gracieusement une ses œuvres pour le concours. Cette dernière a d’ailleurs étudié au programme du baccalauréat en arts plastiques de l’UQTR, promotion 1993.

Cheminements des artistes impliqués 

Selon les témoignages recueillis par Zone Campus, «L’Expo bénéfique» était une étape importante dans leur cheminement universitaire. S’étant inscrit à l’UQTR en 2013, Fédéric Lajeunesse s’est d’abord intéressé aux différentes techniques de verres et à la sculpture. Il enseigne également en design intérieur au Cégep de Trois-Rivières. Bien qu’il soit étudiant à temps partiel, Fédéric demeure bien impliqué au sein de la communauté artistique de l’UQTR, et ce n’était pas son premier contact avec la Galerie R3: «En fait, à chaque année, il y a tout le temps une période en fin de session que la galerie est disponible pour les profs et étudiants dans le but d’exposer leurs travaux (…), mais professionnellement parlant, comme collaboration, c’était ma première expérience.»

 «C’est maintenant pour moi une option de carrière. Je m’implique déjà pour différents projets.» — Myriam Fauteux, étudiante et membre du PICOM.

Étudiante au programme d’arts plastiques, Myriam Fauteux a toujours été artistiquement créative. Pourtant, elle choisit plutôt les sciences de la nature au Collège Laflèche en 2002. Peu de temps après, ayant fait un certain examen de conscience, elle s’inscrit en arts plastiques au Cégep de Trois-Rivières. «J’étais toujours la petite fille qui gagnait les concours de dessins de la Caisse Desjardins à l’école, mais ça ne m’a jamais été montré comme une option d’avenir, plus comme un loisir. Avec le temps, je me suis rendu compte que j’avais besoin de beaucoup plus de créativité dans ma vie. C’est maintenant pour moi une option de carrière. Je m’implique déjà pour différents projets.»

 

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg