Art-Borèsens 2017: Un événement sombre et coloré sur le thème du cirque

0
569

La 11e édition de l’évènement annuel Art-Borèsens, mettant en vedette les talents artistiques des étudiants du programme de Loisir, culture et tourisme, se déroulait le mercredi 22 novembre dernier, au 1012 Pavillon à la vie étudiante (PaVÉ) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Le comité organisateur travaillait sur cet évènement culturel de semaine en semaine, et ce, depuis maintenant près d’un an.

De colorés kiosques et du spectacle

Sous le nom «Le Cirque des Horreurs», les visiteurs ont pu rentrer dans un univers croisant le fer entre un côté sombre et un côté coloré. C’est d’ailleurs l’occasion pour les artistes de dévoiler leurs portfolios à la communauté étudiante. On pouvait y retrouver sept kiosques d’exposants de toutes sortes; de la peinture, en passant par une confection de bijoux, jusqu’à la dégustation de carrés de sucre à la crème. Chaque kiosque avait son charme.

En collaboration avec sa colocataire, Chloé a décidé de rassembler tout ce qui était inutile dans son appartement, et d’en faire des œuvres originalement bricolées. Le bricolage est d’ailleurs son principal talent artistique. À certains moments, la loufoquerie est bien agréable et porte à sourire. «Les gens pensent que je présente quelque chose, mais non. C’est juste, en fait, un visuel plus travaillé. Je peux lire les lignes de la main, mais je vais dire n’importe quoi. [Rires]», dit-elle, sourire en coin à son kiosque, «Le Cabaret des curiosités».

«Les gens pensent que je présente quelque chose, mais non…» — Chloé, à propos du «Cabaret des curiosités»

Une autre artiste présente une toile et invite les gens à lancer des fléchettes sur des ballons remplis de peinture qui eux, se trouvent fixés sur cette toile. À la fin de l’évènement, cette toile dévoilait un tout autre sens qu’au départ. Le tout était agrémenté de spectacles tels que la musique, la chanson, la danse ainsi que les arts du cirque.

L’orientation de l’évènement

Cette année, l’évènement se voulait écoresponsable. Les exposants étaient d’ailleurs invités à suivre cette ligne directrice. Les décors de l’évènement ont été réalisés par le Comité déco de l’association. Le matériel qui aura servi à la réalisation de ces décors servira également à la production d’autres évènements. Le Comité a également fait appel à la collaboration des étudiants, invitant ces derniers à rapporter tout matériel inutilisé à la maison dans l’objectif de la conception de décors; les cartons, les lumières, le papier, etc.

Pour le coordonnateur du Comité organisateur, Alex Deschênes, l’évènement doit devenir une référence écologique. «J’avais participé auparavant comme participant, puis cette année, c’est vraiment quelque chose sur quoi je voulais mettre l’emphase, de faire en sorte que cette édition soit le pivot pour que l’évènement devienne un évènement « Zéro déchet », certifié par l’université (…). C’est un évènement pour les étudiants, puis fait par les étudiants.»

«C’est un évènement pour les étudiants, puis fait par les étudiants.» — Alex Deschênes

Nouveautés de cette année

Le kombucha est l’une des grandes nouveautés de cette année. Le comité a fait appel à un entrepreneur de la région pour le service de cette boisson. «On avait envie de faire autre chose qu’un évènement avec alcool. C’est aussi dans l’optique d’encourager une compagnie de chez nous», affirme le coordonnateur. Les organisateurs ont également opté pour le salé plutôt que le sucré cette année – le bar à pop-corn fait également partie des nouveautés de cette édition. Cependant, la décision de ne plus servir d’alcool à l’évènement, et l’implication des étudiants de maitrise sont les deux changements notables pour le coordonnateur.

La décision de ne plus servir d’alcool à l’évènement, et l’implication des étudiants de maitrise sont les deux changements notables pour le coordonnateur.

Tout juste avant d’embarquer dans le processus de stage, l’étudiant a le sentiment du devoir accompli. «C’est un gros travail en fin de session comme ça, avant de partir en stage. C’est assez rough, mais haut combien satisfaisant quand je suis là ici et que je vois tout le monde.»

2018-DÉBATÉLECTIONS-PROVINCIALES.jpg

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg