La p’tite vite: Ces jouets si jouissifs

0
481
Éliane Beaudry. Photo: David Ferron
Éliane Beaudry. Photo: David Ferron

Ils sont cachés sous le lit, dans la garde-robe, le premier tiroir de la commode, ou encore dans une petite boîte à l’abri des regards indiscrets. Qu’ils prennent la forme de menottes, vibrateurs, boules chinoises ou masturbateurs, ces jouets sexuels sont bien présents.

Évolution des jouets érotiques

Si vous croyiez que de tels jouets sont issus de notre ère moderne, détrompez-vous! Les premiers vibrateurs ont fait leur apparition au 19e siècle: «Les vibrateurs n’étaient pas entièrement camouflés à la fin des années 1800. Au début des années 1900, ils étaient perçus comme des dispositifs non sexuels et ils ont émergé en 1960 comme des dispositifs entièrement sexuels.» (Traduction libre de Hallie Lieberman, Selling Sex Toys: Marketing and the Meaning of Vibrators in Early Twentieth-Century America, 2016).

Attention au scoop: les femmes se masturbent!

Dans les années 2000, ils ont été de plus en plus commercialisés et sont apparus sur différents sites en ligne. Selon un article tiré de la revue Sexologies, ils sont maintenant perçus comme «des accélérateurs de plaisir, objets d’entraînement ou d’amélioration du plaisir en solo et en duo» (Kraus. F, 2017). D’autres bienfaits sont également attribués depuis longtemps à certains de ces jouets.

Prescrit par le médecin

Dans le film La petite histoire du plaisir, on relate l’invention du vibrateur, vers la fin des années 1800. Les médecins s’en servaient à l’époque pour traiter les symptômes de ce qu’on appelait alors «l’hystérie» chez la femme: «Le plaisir physique n’a rien à voir là-dedans. Le traitement consiste uniquement à stimuler le système nerveux.» (Dr. Mortimer Grandville, La petite histoire du plaisir, 2012).

De nos jours, particulièrement en sexothérapie, il est parfois recommandé par un professionnel d’utiliser certains jouets sexuels. Par exemple, dans certains troubles sexuels, tels que de la douleur ressentie par la femme lors de la pénétration, l’utilisation de dilatateurs peut être conseillée (Lamont & Hamilton, 2012).

Les exercices de Kegel seraient un autre exemple d’une fonction plus thérapeutique des jouets sexuels. Ces exercices consistent en une série de contraction des muscles pelviens. Pour les réaliser, les femmes peuvent insérer des boules de Geisha dans leur vagin, et ainsi renforcer progressivement leur région pelvienne.

Masturbation féminine

Attention au scoop: les femmes se masturbent! Avec les mouvements féministes et l’égalité des sexes de plus en plus discutés en société, la masturbation féminine est un sujet un peu moins tabou qu’avant. Les jouets sexuels, tels que le vibrateur et les boules chinoises, sont des objets populaires auprès des femmes. Cet engouement pour ce type de jouet est lié à l’autonomie de la femme et sa libération. D’une certaine façon, la femme peut se procurer du plaisir, sans avoir recours à l’homme (Kraus. F, 2017). En ce sens, la physionomie de la majorité des vibrateurs est faite pour faciliter l’atteinte de l’orgasme.

D’un autre côté, l’humain apporte chaleur, réconfort et relation, ce qu’aucun objet ne peut procurer.

Il faut être prudent quant aux standards sexuels que cela peut créer. Si la femme compare les effets que procurent les vibrations du vibrateur et sa morphologie à celle d’un homme, elle risque d’être déçue. D’un autre côté, l’humain apporte chaleur, réconfort et relation, ce qu’aucun objet ne peut procurer. De plus, l’usage des sex-toys en duo peut être un bon compromis.

Hilda Hutcherson, gynécologue à l’université de Colombia, a écrit un livre entier sur le plaisir de la femme: Le guide du plaisir: Manuel pratique du sexe à l’usage des femmes… De toutes les femmes. Le propos de cet auteur est que la masturbation féminine reste primordiale, et ce, même en couple. Plusieurs conseils liés au plaisir sexuel de la femme sont donnés: un chapitre entier est dévoué aux sex-toys et aux jeux sexuels.

Il faut être prudent quant aux standards sexuels que cela peut créer.

Présentation à domicile

En plus des traditionnels sex shops, il existe également des présentations à domicile de jouets érotiques. Lors de ces présentations, plusieurs jouets pouvant être utilisés en solo ou en couple sont présentés, ainsi que leurs divers usages. Les principales compagnies au Québec qui offrent ce service sont Eros et Compagnie et Fantasia. C’est une opportunité de connaître de nouveaux produits et d’en apprendre davantage.

Malgré le fait qu’il y ait moins de littérature scientifique à ce sujet, les hommes ont aussi à leur disposition plusieurs types de jouets sexuels. Pour en nommer quelques-uns: cock ring, masturbateur, pompe, lotion, stimulateur de prostate, etc.

Chaque individu, en couple, célibataire, en relation ouverte, homosexuel, bisexuel ou hétérosexuel peut y trouver son compte. Il suffit de savoir si vous oserez découvrir ces jouets du plaisir…

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE