Patriotes Cheerleading: Une année pleine de promesses

0
53

Chaque année, la troupe de cheerleading des Patriotes a du mal à renouveler son effectif. Pourtant, au cours des dernières saisons, elle a réussi à maintenir un bon niveau de compétition, et celle qui vient de se terminer a confirmé son aptitude à performer à de hauts niveaux.

La saison a commencé sur un faux pas et une quatrième place à la première compétition en novembre, et la même chose à la seconde en janvier. Seul le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke (UdeS) n’avait pu faire mieux que les Trifluvien.ne.s à ces compétitions, et les Carabins de l’Université de Montréal (UdeM) les avaient toutes deux emportées, l’Université Laval (UL) et l’Université du Québec à Montréal (UQAM) s’échangeant les deuxièmes et troisièmes places.

Le vent tourne à la troisième compétition, hébergée par les Patriotes au Complexe Sportif Alphonse-Desjardins du Cap-de-la-Madeleine au mois de février. Bien que l’UdeM reste en première place, l’UQAM et l’UL chutent au bas du classement, permettant aux Patriotes d’obtenir la deuxième place. Puisque les compétitions augmentent en importance, les Patriotes se retrouvaient à égalité avec les Citadins de l’UQAM au classement général, quelques points devant le Rouge et Or de l’UL.

La deuxième place se jouait donc le 24 mars au domicile de ces dernier.ère.s, au championnat provincial. Les Patriotes sont sur une lancée et réussissent pour une deuxième compétition consécutive à faire deux prestations sans aucune déduction. Ils et elles décrochent ainsi le deuxième échelon de l’événement, avec 162.35 points face aux 163.30 points obtenus par les Carabins. Ceci confirme évidemment aux Patriotes la deuxième place au classement général également.

«Participer au championnat canadien est l’objectif pour le futur.» – Chloé de Haerne, entraineuse.

Il s’agit d’une réussite en soi. Les Carabins en étaient à leur quatrième sacre consécutif, et le simple fait d’avoir passé à moins d’un point de leur ravir la victoire à la plus importante compétition de l’année est un bon signe de l’amélioration constante des Patriotes. Avec seulement quatre membres qui ne peuvent être de retour l’an prochain après la fin de leurs études, le futur est loin d’être sombre: «On est sur une bonne lancée depuis les cinq dernières années», dit l’entraineuse Chloé De Haerne. «Accéder au Championnat universitaire canadien reconnu par U Sports est l’objectif pour le futur.»

Les Patriotes ont également participé cette année à une compétition en Floride, le championnat international ALL-STAR de l’association universelle de cheerleading (UCA – Universation Cheerleading Association). Les Patriotes y ont fait rayonner le nom de l’UQTR, l’emportant contre des équipes de partout à travers le globe.

Il convient finalement de mentionner les honneurs individuels obtenus par certains membres de l’équipe. Pierre-Olivier Velozo-St-Aubin a d’abord obtenu une nomination sur la deuxième équipe d’étoiles du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour ses performances. Sa coéquipière Anne-Michèle Pagé-Primeau a quant à elle été nommée sur la prestigieuse première équipe d’étoiles. La reconnaissance la plus importante revient cependant à Delphine Héroux, votée recrue de l’année par les entraineur.se.s des autres équipes. Cette nomination est un autre argument pour convaincre les Patriotes et leurs partisan.e.s d’être optimistes pour le futur.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE