Mot de la rédaction: Un printemps numérique

0
309
Marie Labrousse. Photo: Mathieu Plante
Marie Labrousse. Photo: Mathieu Plante

Je ne peux décemment pas achever toute une année de métaphores saisonnières sans finir par broder sur l’arrivée tant attendue du printemps. Sortant comme vous tou.te.s d’une fin de session bien chargée, j’espère que vous me pardonnerez ce cruel manque d’originalité.

Alors que la neige vient de fondre à vue d’œil comme l’énergie et la motivation nécessaires pour passer au travers des examens et des remises de travaux,voici venu le temps de tirer le bilan de l’année écoulée. Une année déterminante sur bien des plans, puisque, si vous vous rappelez bien, c’est à l’automne dernier que le Zone Campus a commencé à adopter un rythme de publication plus fréquent sur le blogue, afin de mieux réagir à l’actualité sur le campus.

Toutefois, ceux et celles qui me connaissent savent que je crois encore à l’avenir de l’écrit sur papier, au point d’effleurer cette question dans mon mémoire actuellement en cours d’écriture (sur ordinateur, évidemment. N’y voyez aucune ironie). Et je suis loin d’être la seule dans ce cas.

Ainsi, la rédaction n’a pas voulu abandonner la version papier, même si cette dernière s’est trouvée légèrement remaniée, du fait des évolutions du blogue. Contrairement aux publications numériques, le rythme de publication papier a été ralenti, pour atteindre un numéro par mois au lieu de deux – ce qui explique que vous vous trouviez avec un septième numéro dans les mains pour terminer l’année.

Le numérique ne fait pas disparaître les contenus sur papier, mais il les fait évoluer… À nous de jouer pour que ce soit pour le meilleur!

Par contre, le contenu a évolué également, pour ne pas se concentrer sur des événements et creuser des sujets plus intemporels. Une évolution initiée par mon prédécesseur, David Ferron (qui a continué à m’épauler cette année en tant que chef de pupitre et gestionnaire du blogue et des médias sociaux), évolution que je me suis efforcée de pérenniser dès mon entrée en poste. Le numérique ne fait pas disparaître les contenus sur papier, mais il les fait évoluer… À nous de jouer pour que ce soit pour le meilleur!

Sur ce plan en particulier, je dois dire que l’année écoulée a été extrêmement positive pour le Zone Campus. Certes, un certain nombre d’ajustements restent encore à faire, ce qui est normal, mais pour le moment, tout semble indiquer que ce virage a été pour le meilleur, du moins, en termes de rayonnement et de visibilité.

Évidemment, il n’y aurait pas de journal (ni papier ni numérique) sans la merveilleuse équipe de journalistes et de chroniqueur.se.s qui se passent le relais depuis toutes ces années. Qu’ils ou elles traversent le journal comme des étoiles filantes ou qu’au contraire, ils ou elles restent de longues années à écrire dans nos pages, tou.te.s contribuent à leur échelle au rayonnement du Zone Campus qui, de son côté, se présente aussi comme un lieu d’expérience et d’apprentissage journalistiques. Bravo à tous et à toutes pour votre beau travail!

Sur ces derniers mots, je vous laisse savourer votre lecture printanière et je vous souhaite de profiter de ce que la session s’achève (enfin) pour aller ensuite profiter du printemps sur une terrasse… En espérant que le journal vous réserve encore de bonnes surprises pour l’année prochaine!

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg