Mardis de la Relève — Grande finale 2018: Une finale solide comme un chêne

0
371

Après douze semaines de compétition incluant neuf quarts de finale et trois demi-finales, les Mardis de la Relève — Édition 2018, organisés par Production Joshua, se sont conclus le 29 mai dernier au Gambrinus. 3 Headed Giant, Maxime Auguste et Oaks Above se disputaient le titre de vainqueur.

3 Headed Giant

Dès la période de répétition, on savait que Joémie Saint-Hilaire allait être égal à lui-même, c’est-à-dire très en forme vocalement. On espérait juste, en cette finale, qu’il n’allait pas pousser la note qui va scrapper ses cordes vocales! Finalement, ça ne sera pas le cas et cette bonne forme surgit en grande force lors de la dernière pièce, Howling At The Sun.

Marc-Antoine Dauphin est toujours tout feu tout flamme avec sa batterie, n’épargnant ni sueur, ni cheveux ébouriffés. Le bassiste et guitariste Gabriel Jetté, dans sa force tranquille, n’hésite pas de son côté à faire rugir ses notes. Trois membres, mais un band rock qui déménage, encore une fois.

Le groupe a fait part à la foule d’un cadeau spécial: une chanson en français s’intitulant Toune en français pour les Mardis de la Relève. Une chanson qui ne cache pas les ambitions de victoire du trio, par le biais notamment de la ligne mélodique militaire.

Maxime Auguste

Être un artiste seul sur scène et passer après un groupe ayant une personnalité marquée comme 3 Headed Giant pourrait être casse-gueule. Sauf si on s’appelle Maxime Auguste. L’artiste montréalais ressort son one-man orchestra, comme lors de la deuxième demi-finale. Par ailleurs, son équipement instrumental ainsi que son expérience scénique sont très payants à la fin du spectacle, alors qu’il éprouve des difficultés techniques. Il peut alors offrir une version plus acoustique de Mon Équipe.

Auguste a expliqué, plus tôt, que les gens qui écoutent son spectacle passeraient une bonne soirée. Quelques personnes ont donc décidé de passer une soirée de m… Manière de parler bien sûr, car l’artiste reste poli et courtois.

Après avoir remporté haut la main sa demi-finale, il se peut cette fois-ci que les compositions pas piquées des vers sur les amours complexes et la personnalité combinant bagout et zénitude du finaliste connaissent davantage d’adversité, la soirée étant très relevée jusqu’ici. Avec ce qu’Oaks Above a offert la semaine d’avant, la compétition ne risque que d’être plus intense. Pour traduire: on risque de passer une excellente soirée avec trois artistes/groupes intéressants.

Oaks Above

Ce groupe est la preuve que malgré l’aspect compétitif grandissant au fur et au mesure qu’avancent les Mardis de la Relève, l’esprit franc-feu et collégial subsiste. Le chanteur, guitariste et claviériste Gabriel Whiting n’hésite donc pas à manifester le bonheur de son groupe à être en compétition avec deux groupes qu’il juge de niveau excellent.

Le répertoire diversifié de la formation semble encore une fois obtenir l’approbation de la foule. Pour cette finale des Mardis de la Relève, le quintette offre même une nouvelle pièce, en français, intitulée Coup de dés. Cette composition inédite met en évidence l’aspect électrique et rythmique du groupe, avec Marc-Antoine Dauphin aussi en forme que tantôt. Oui, il s’agit bel et bien du même batteur qui officie pour 3 Headed Giant!

Les deux dernières chansons présentées mettent bien en scène cet éclectisme mentionné précédemment. Waterfall installe davantage l’aspect alternatif du groupe par l’usage des claviers et des guitares au son plus éthéré. Spark, de son côté, combine la force rock de Coup de dés et l’esprit musical de la précédente chanson.

Le jury, formé de Jean-François Veilleux, musicien et chroniqueur pour La Gazette de la Mauricie; de Pépé et sa guitare, auteur-compositeur-interprète; de Christian Gamache, vice-président du conseil d’administration de la Corporation des événements de Trois-Rivières; de Dominic Laroche, bassiste pour Voïvod et ancien gagnant des Mardis de la Relève, couronne après une délibération d’environ une heure…

…Mais avant, Dave Talbo, organisateur des Mardis de la Relève, a nommé Maxime Auguste à la troisième place. Sur la seconde marche se retrouve 3 Headed Giant.

Oaks Above est donc couronné grand gagnant des Mardis de la Relève! Parmi les prix, le groupe se mérite une séance d’enregistrement d’une chanson qui sera diffusée notamment sur les ondes de CFOU 89.1 FM, d’Énergie 102.3, du 103.1 FM (Radio de la MRC de Maskinongé), de CFUT 92.9.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg