Du caractère et des points

0
286
Kevin Cornelius a participé au festival offensif en frappant un grand chelem en troisième manche. Crédit: Aigles de Trois-Rivières

En cette belle soirée ensoleillée de juillet, les Aigles de Trois-Rivières ont croisé le fer, pour un deuxième soir consécutif, avec les Capitales de Québec. Lors de ce festival offensif, les favoris de la foule ont vaincu leurs adversaires par la marque de 10 à 9.

La formation de T.J Stanton a sauté sur le terrain du Stade Stéréo+ en désirant venger leur défaite subie la veille. En effet, 24 heures plus tôt, l’équipe trifluvienne s’était inclinée dans un match prenant les allures d’une guerre de tranchées, lors duquel les locaux s’étaient inclinés 1 à 0.

Ce fut une toute autre histoire en ce 10 juillet. Les deux équipes se sont échangées plusieurs chances de marquer, au plaisir des 1734 spectateurs réunis dans le nid des Aigles. Les locaux ont été opportunistes et ont su capitaliser sur leurs occasions offensives. Tandis que les visiteurs ont profité des quelques largesses défensives des Aigles pour ainsi livrer une chaude lutte.

Pour cet affrontement face à l’équipe occupant le premier rang du classement général de la Ligue Can-Am, les Aigles ont envoyé sur la bute le grand droitier, Kevin McNorton (4-2, 4.03), qui a fait face à l’ancien produit des Aigles junior élite, Philippe Saad (1-0,4.50).

Dès le début de la deuxième manche, le voltigeur des Capitales, Kalian Sams, a frappé une longue balle pour ainsi permettre à son équipe de prendre rapidement les devants 1 à 0.

À leur retour au bâton, les locaux ont semblé vouloir prendre le taureau par les cornes et répliquer rapidement à leurs opposants. Pour ce faire, ils ont placé deux joueurs sur les coussins avec seulement un retrait au tableau indicateur. Toutefois, leur menace s’est étouffée lorsque Taylor Oldham a frappé une balle de double jeu pour ainsi mettre fin à la manche.

Au début du troisième engagement, l’équipe adverse a pris les devants 3 à 0,  à la suite d’un mauvais relais au deuxième but du receveur des Aigles, Anthony Hermelyn, sur une tentative de vol.

Encore une fois, la troupe mauricienne a tenté de répliquer rapidement. Dès la fin de la troisième manche, ils ont rempli les buts tout juste avant l’arrivée de Kevin Cornelius au marbre. Le joueur de premier but a frappé l’offrande de Saad hors du stade pour ainsi signer un grand chelem, qui a donné les devants 4 à 3 à son équipe.

En fin de quatrième manche, les oiseaux ont repris les devants 5 à 4, lorsque Sam Dexter a frappé un simple permettant à Taylor Oldham de rentrer au marbre. À la suite de cette séquence, les Capitales ont sorti Philippe Saad de la partie, lui qui a accordé sept coups sûrs en seulement trois manches et un tiers de travaille.

Le nouveau lanceur des Capitales, Andrew Elliott (1-0,4.30), n’a guère fait mieux que son prédécesseur, en permettant aux favoris de la foule de prendre les devants 8 à 4. De son côté, McNorton a quitté la partie en cinquième manche, laissant la butte au lanceur gaucher, Tyler Hyssong (1-0, 2.41).

Les Aigles ont poursuivi sur leur lancée en cinquième manche, lorsque Sam Dexter a frappé un ballon que le voltigeur de Québec n’a pas su maîtriser. Deux coureurs ont ainsi rentré au marbre, portant la marque 10 à 5 en faveur des Aigles.

Lors de son passage sur la bute des lanceurs, Hyssong a très bien fait en retirant deux frappeurs sur des prises et en accordant aucun coups sûr. Il a laissé sa place, en début de septième manche, au droitier originaire de la Californie, Philip Walby (0-2,3.98).

En neuvième manche, Shaun Ellis s’est amené au monticule pour fermer les livres. Cependant, l’artilleur des Aigles a inquiété l’ensemble des partisans en accordant un grand chelem à T.J White, ce qui a porté le match 10 à 9 en faveur des locaux.

Les Aigles ont finalement remporté un duel chaudement disputé, tout en démontrant beaucoup de caractère!

Rubrique des Aigles

Kevin Cornelius a frappé son dixième coup de circuit de la saison, ce qui le place au neuvième rang des cogneurs de longues balles dans la ligue, à égalité avec son coéquipier Javier Herrera.

Les Aigles se retrouvent à 2,5 match des Jackals du New Jersey et de la quatrième position du classement général de la Ligue Can-Am donnant accès aux séries éliminatoires de fin de saison.

Javier Herrera a produit sept points, lors des sept derniers matchs.

2018-DÉBATÉLECTIONS-PROVINCIALES.jpg

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg