Un match haut en couleurs

0
221
Les Aigles de Trois-Rivières se sont inclinés par la marque de 6 à 1 face aux Boulders de Rockland. Crédit: Aigles de Trois-Rivières

Les Aigles de Trois-Rivières entamaient, lundi soir, le sprint final de leur saison régulière. Ils accueillaient les Boulders de Rockland devant 3011 spectateurs au Stade Stéréo+. Les locaux n’ont pas su s’imposer et ont ainsi baissé pavillon par la marque de 6 à 1. 

Avec seulement sept matchs restants au calendrier régulier, les oiseaux croisaient le fer avec leurs rivaux de l’État de New York. En date du 27 août, les deux équipes présentaient le même dossier de 49 victoires et 45 défaites. C’est donc dire que cette série de quatre parties en territoire mauricien est cruciale pour ces deux formations, qui se disputeront une place en série.

Malgré un bon départ des locaux, ces derniers n’ont pas su vaincre leurs rivaux américains. Au fur et à mesure que le match avançait, la défensive des Aigles avait de plus en plus de difficulté à contenir l’offensive des Boulders.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, en arrêt à Trois-Rivières pour sa tournée électorale, a eu droit à un duel de vétéran droitier. Du côté des Aigles, Matthew Rusch (1-0, 0,00) faisait face à l’artilleur floridien Nick Sarianides (1-1, 4.61).

Le lanceur de la troupe de T.J Stanton a débuté la partie en lion en retirant les trois premiers frappeurs lui faisant face sur des prises.

L’offensive des locaux a également commencé le match du bon pied en inscrivant un point lorsqu’Albert Martinez a frappé un simple permettant à Alexi Colon de croiser le marbre.

En début de deuxième manche, malgré un bon départ, Matthew Rusch a permis un coup de circuit solo au voltigeur droit, Conor Bierfeldt, après avoir enregistré les deux premiers retraits.

Ce fut un copié collé au commencement de la troisième manche, lorsque l’artilleur trifluvien a accordé un deuxième circuit solo dans ce match. Les visiteurs ont ainsi pris les devants 2 à 1 avec seulement deux coups sûrs frappés dans la rencontre.

En fin de cinquième manche, Alexi Colon s’est amené au bâton avec la ferme intention de créer une étincelle. Il a frappé un solide double au champ droit, ce qui l’a placé en bonne position pour créer l’égalité. Toutefois, quelques instants plus tard, ce dernier a tenté de voler le troisième but sans succès.

Les Aigles ont vécu une septième manche difficile. Le releveur Ethan Elias a connu une sortie hasardeuse, si bien qu’il fut retiré de la rencontre après seulement une manche de travail. Le gaucher Tyler Hyssong s’est amené en relève, espérant arrêter l’hémorragie. Cependant, ce dernier a accordé un simple au champ gauche, qui a permis à deux coureurs de venir marquer. La manche s’est finalement conclue par la marque de 6 à 1, après avoir accordé quatre points, quatre coups sûrs et commis une erreur.

En fin de huitième manche, Taylor Brennan a été atteint par le lancé du releveur Trey Haley. Le frappeur de puissance des Aigles n’a pas apprécié l’attitude de son rival, qui l’a invité à danser. Brennan s’est précipité sur le lanceur et les bancs de deux équipes se sont vidés.

Après cette montée de testostérone, le gérant des Aigles, Brennan  ainsi que le releveur des Boulders ont été expulsé de la rencontre. T.J Stanton était dans tout ses états, lui qui a enguirlandé l’arbitre derrière le marbre, M.J Beaver, durant dix minutes. La table était mise pour le reste de la série.

Les favoris de la foule se sont finalement inclinés au compte de 6 à 1. Ils se doivent de rebondir, dès le prochain duel, s’ils désirent participer à la danse automnale.

À noter que malgré deux circuits accordés dans la défaite, le lanceur partant des Aigles, Matthew Rusch, a tout de même retiré neuf frappeurs sur des prises.

Rubrique des Aigles

Les Aigles tentaient de signer une cinquième victoire consécutive, eux qui venaient de balayer les Champions d’Ottawa, lors de leur dernière série.

Les Aigles présente maintenant un dossier de 6 victoires et 10 défaites cette saison face à leurs rivaux de Rockland.

Le lanceur de la troupe de T.J Stanton, Jacob Evans, a été nommé lanceur de la dernière semaine dans la Ligue Can-Am. Cet ancien choix des Cardinals de St-Louis a permis seulement trois points et a enregistré 19 retraits au bâton en 13 manches et deux tiers de travail.

2018-DÉBATÉLECTIONS-PROVINCIALES.jpg

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg