Association des étudiants en Sexologie: Parlons consentement

0
571

Le 12 février dernier, l’Association des étudiants en Sexologie (AES) a organisé, à la salle Rodolphe-Mathieu, une conférence de sensibilisation sur le thème du consentement sexuel. L’événement, présenté par Anthony Morin, étudiant en dernière année de baccalauréat en psychologie et président sortant de l’AES, avait pour objectif de diffuser un message de prévention à travers l’art et l’humour.

L’éducation sexuelle par les arts

Anthony a commencé sa conférence en présentant son implication dans le domaine de l’éducation sexuelle. Membre fondateur de l’AES, il multiplie les interventions au sein de l’université sur plusieurs médias, notamment via ses chroniques régulières dans les colonnes du Zone Campus et sur les ondes de CFOU 89, 1 FM. À la ville, le conférencier dirige Éden Education, qui vise à créer des ateliers adaptés au milieu scolaire, et créée plusieurs spectacles ayant pour thématique les problématiques liées à la sexualité.

Parlant de spectacle, le conférencier a justement présenté à l’assistance une scène théâtrale. Celle-ci met en scène un jeune noble de la Nouvelle-France (François Delagrave) qui tente de «séduire» lourdement une jeune femme (Mélanie Viau) durant le thé. Une référence directe à la vidéo Tea and Consent (version originale) sur Internet, qui abordait avec humour la délicate question du consentement sexuel.

Anthony considère l’importance d’une parole libre et respectueuse tenant en compte la diversité des expériences intimes.

Une présentation percutante

Anthony se sert de cet humour, d’un langage franc et de son expérience en tant que père d’une famille recomposée de 7 enfants pour parler de sujets complexes issus de questionnements. Par exemple, comment inculquer une «éducation du respect de soi dès le berceau» aux enfants à l’heure de Pornhub? Ou encore, comment libérer la parole sur les agressions sexuelles dont serait victime le tiers des femmes de plus de 16 ans?

Face au décalage entre les réponses institutionnelles actuelles et la réalité des mœurs, le conférencier considère qu’il est important de prendre une parole libre et respectueuse tenant en compte la diversité des expériences intimes.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here