Association générale des étudiants: Une rentrée sur les chapeaux de roues

0
824
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg
Alex Marchand, président de l'AGE UQTR. Photo: D. Ferron
Alex Marchand, président de l’AGE UQTR. Photo: D. Ferron

Après les déboires électoraux de l’hiver 2016, le nouveau conseil exécutif de l’Association Générale des Étudiants (AGE) a commencé son travail durant l’été. La rentrée universitaire de l’UQTR permet de faire le point sur le plan d’action adopté pour l’année 2016-2017, sur les enjeux attendus et sur les problèmes rencontrés.

«Sur le plan socioculturel, le  »show » de la rentrée a été une vraie réussite et a attiré plus de 5000 personnes» déclare Alex Marchand, président de l’AGE. «Sinon, nous avons du nouveau pour cette session: des spectacles d’humour vont être organisés par l’AGE, avec des humoristes de la relève». Le Carnaval, qui aura lieu à l’hiver, et la Coupe des associations représentent également deux projets phares du volet socioculturel.

Du côté des affaires académiques, la démission du vice-président aux affaires académiques de premier cycle a entravé les projets de l’AGE. Néanmoins, un intérimaire a pu être nommé au poste vacant, ce qui devrait rétablir un équilibre pour la session d’automne. «Nous aurons un 5 à 7 des associations de premier cycle, ainsi qu’une Bières et saucisses pour les cycles supérieurs au mois d’octobre» annonce Alex Marchand. D’autres projets sont prévus: campagne de revendication pour rémunérer les stages en éducation; concours d’affiches scientifiques; défi «Ma thèse en 180 secondes».

Le référendum pour l’affiliation de l’AGE à une association nationale aura de nouveau lieu cette année, puisque le quorum n’a pas été atteint l’année dernière. Deux nouveaux projets ont été mis en chantier: celui des Tribunes libres, qui sera bientôt dévoilé, et celui, plus controversé, de la représentation politique de l’AGE. En effet, durant l’été, l’AGE s’est rendue au congrès de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec (PLQ), ainsi qu’au congrès de la relève de la Coalition Avenir Québec (CAQ). Cette décision a suscité une certaine polémique, car plusieurs personnes craignent que l’AGE ne perde ainsi sa neutralité politique. Alex Marchand se veut rassurant: «L’optique majeure est de se faire des contacts dans les différents partis politiques pour pouvoir avancer sur certaines positions, notamment celle des frais de scolarité. (…) Nous sommes transpartisans, nous ne privilégions pas un parti plus qu’un autre. Et nous y allons en tant qu’observateurs, nous ne votons pour aucune instance: la neutralité est notre meilleur allié dans ce milieu». L’AGE devrait également se rendre aux congrès du Parti Québécois et de Québec Solidaire lorsque ces derniers auront lieu.

Des projets de développement sont également en cours. La signalisation intérieure et extérieure du Pavillon de la vie étudiante (PAVÉ) est en train d’être refaite, et des travaux de rénovation de la salle 1012 ont lieu actuellement. L’AGE prévoit également d’ouvrir un espace commun pour les associations dans la salle 1078, inutilisée pour le moment. L’ouverture d’une plage horaire supplémentaire pour la halte-garderie et l’achat de micro-ondes industriels sont également à l’ordre du jour.

L’un des nouveaux projets de l’AGE est de faire de la représentation politique. Cette décision suscite toutefois une certaine controverse.

Enfin, le Secrétariat général la révisé plusieurs politiques de l’AGE, dont la sélection et la compensation monétaire des présidiums du conseil d’administration. L’ancienne politique, trop ambigüe, a récemment causé certains problèmes, puisqu’une ancienne présidente du conseil d’administration a dû attendre plusieurs mois avant d’obtenir sa compensation monétaire. Pour y remédier, une nouvelle version de cette politique a été proposée et approuvée au conseil d’administration du 18 septembre.

La président Alex Marchand, le secrétaire général Jimmy Lacourse, ainsi que les vice-présidents aux Finances et développement (Justin Barrette), à la Vie associative et à l’environnement (Mickaël St-Pierre), aux Affaires académiques de 1er cycle (Alexandre Beaudoin, intérim), aux Affaires académiques de cycles supérieurs (Alexandre Côté), aux Affaires socio-politiques (Samuel Plante), aux Communications (Mansour Fall) et aux Affaires socio-culturelles (Solange Lapierre) forment le conseil exécutif de l’AGEUQTR pour 2016-2017.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here