Bibliothèque UQTR: Un centre de recherche dédié à la déficience intellectuelle

0
781
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg

Le jeudi 16 novembre dernier avait lieu, à la Bibliothèque Roy-Denommé de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), le lancement d’un centre de documentation dédié à la recherche sur la déficience intellectuelle. Les 2000 documents de ce centre sont un don de l’Association du Québec pour l’intégration sociale (AQIS).

L’histoire de ce projet débute en 2010 lorsque Lucia Ferretti, professeure du département en sciences humaines et affiliée au Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ), se rend au centre de documentation de l’AQIS pour un projet sur l’histoire de la déficience intellectuelle.

Parallèlement à ce travail, sœur Gisèle Fortier, qui s’implique au sein de l’Association depuis sa fondation en 1968, effectue une visite à la bibliothèque universitaire. Elle constate alors que plusieurs rayons sont vides. Combinée à des contraintes budgétaires et à une baisse de plus en plus marquée de la fréquentation du centre documentaire de l’AQIS, l’idée de céder les documents à l’UQTR germe dans l’esprit de la pionnière de l’organisme. Madame Ferretti, interpellée par cette idée, s’implique pleinement afin que le transfert se fasse.

Ce don permet d’assurer aux documents une pérennité et un rayonnement nouveau.

Pour Robert W. Mantha, vice-recteur à la recherche et au développement de l’UQTR, le travail entamé par madame Ferretti permet donc «visibilité et pérennité» aux archives. Il a donc pu collaborer aisément avec Benoit Séguin, directeur de la bibliothèque Roy-Denommé, afin de mettre sur pied le centre de documentation. Ce centre s’avère donc fort utile pour les étudiants.es, mais également pour divers organismes et unités de recherches partenaires. Parmi ceux-ci se trouve le Consortium national de recherche sur l’intégration sociale (CNRIS), géré par l’UQTR. Son mandat est de «dynamiser et [de] favoriser le développement de la recherche dans les domaines de la déficience intellectuelle et des troubles du spectre de l’autisme.»

En date du 19 novembre 2017, 484 documents sont déjà disponibles à la salle Laviolette, située au sous-sol de la bibliothèque. Revues destinées à la déficience intellectuelle, rapports annuels et financiers d’organismes canadiens et québécois, demandes de subventions, etc. font partie des archives héritées de l’AQIS.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here