Campagne électorale 2018: Une discussion autour du transport

0
698

Le mardi 4 septembre dernier, André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, et Jean-Denis Girard, député sortant et candidat aux élections provinciales dans la circonscription de Trois-Rivières pour le Parti Libéral du Québec (PLQ), se sont rendus sur le campus de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) afin d’y rencontrer les étudiant.e.s.

Cette visite concluait une journée où M. Fortin, de passage dans les circonscriptions de Maskinongé et de Trois-Rivières, y avait notamment rencontré les gens d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières (IDE Trois-Rivières), en charge de la gestion de l’aéroport régional. Par la suite, M. Girard et M. Fortin sont passés à l’UQTR pour y discuter de manière informelle avec les étudiant.e.s présent.e.s au bistro-bar Chasse Galerie, à l’occasion de la rentrée universitaire.

Dans une entrevue donnée au Zone Campus à cette occasion, Jean-Denis Girard et André Fortin ont souligné les enjeux soulevés par les modes de transport alternatifs en région, – transport en commun, vélo et covoiturage –  notamment en Mauricie. « La mobilité, c’est quelque chose qu’on va devoir travailler de façon importante pour le futur », explique Jean-Denis Girard. « On doit répondre à un défi propre au Québec par rapport à certains pays européens : devoir couvrir de grandes distances avec moins d’utilisateurs. Le défi des prochaines années va être d’en venir à des solutions économiquement viables, qui respectent l’environnement, et efficaces pour les gens qui ont à les utiliser. »

M. Girard et M. Fortin ont également rappelé que la question du transport est souvent cruciale pour les étudiant.e.s, surtout dans une ville comme Trois-Rivières où la population étudiante est particulièrement importante. « Tout le monde prend un mode de transport ou un autre pour se rendre ici, sur le campus, tout le monde souhaite passer moins de temps dans ses déplacements », indique André Fortin. « En période de rentrée, beaucoup de gens se déplacent à l’université pour la première fois et se demandent ce qui est le plus simple et le plus facile pour eux : l’auto, une combinaison de l’auto et du transport en commun, le vélo… Faciliter le transport, c’est faciliter la vie des étudiants, à travers plusieurs initiatives », ajoute-t-il en mettant de l’avant la politique de mobilité durable développée par le gouvernement au cours des derniers mois.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here