Cérémonie Distinctions UQTR: Jamais trois sans quatre

0
918

C’est sous un éclairage complexe de couleurs vives et au son de la musique inlassable du Canon de Pachelbel que quatre étudiants émérites se sont vu décerner le Prix vie étudiante lors de la cérémonie Distinction UQTR, le 16 mars dernier, devant une foule composée de parents et amis ainsi que de membres importants de la communauté universitaire.

Les prix, remis par le recteur Daniel McMahon et par le président du C.A. de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Robert Ricard, soulignent l’engagement exceptionnel des récipiendaires. Une situation exceptionnelle au vu de la qualité des candidatures, alors que seulement trois prix sont octroyés en temps normal.

La première honorée est Alhassania Khouiyi. L’étudiante à la maitrise en lettres est impliquée dans une liste impressionnante de comités et d’organismes. Elle a notamment été vice-présidente du COMPLICE (Comité multiculturel pour la promotion de l’intégration et la coopération entre étudiants) puis de l’Association générale des étudiants de l’UQTR (AGE UQTR). Pleine de fierté, elle dit: «J’ai beaucoup d’admiration pour mes collègues qui m’ont précédée comme récipiendaire, et c’est une belle distinction d’être ajoutée à cette liste.»

«C’est une très grande fierté, pour moi mais aussi pour tous les étudiants hors-campus». ―Pierre Morin

La seconde distinction de la soirée est octroyée à Carol-Ann Rouillard, doctorante en lettres. En plus de son excellence académique, son implication bénévole et son militantisme lui ont permis de se démarquer. Présidente du conseil d’administration du Groupe des médias étudiants (GME), elle a également participé à la mise sur pied du Groupe d’Actions Femmes (GAF), pour ne nommer que ceux-là. «Je suis très émue, c’est une belle reconnaissance», confie-t-elle.

On assiste ensuite à la remise du méritas octroyé à Guy François Valery Ayissi Eyebe. Si Alhassania a été vice-présidente du COMPLICE, ce doctorant en génie électrique a été un acteur principal de sa mise sur pied, ainsi que son président pendant de nombreuses années. Il est un pilier de l’intégration des nouveaux arrivants depuis son entrée à l’UQTR.

Le dernier prix marque une première. Pierre Morin est en effet le premier étudiant aux études continues ET le premier étudiant hors campus à obtenir cette distinction. Président de l’Association générale des étudiants hors campus (AGEHC), il concilie travail, famille et études. «C’est une très grande fierté, pour moi, mais aussi pour tous les étudiants hors campus», déclare-t-il.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here