Colloque étudiant en histoire: Ode aux sujets peu discutés

0
1233
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg

Le colloque des étudiant-e-s de premier cycle en histoire à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), organisé par des étudiantes et étudiants du baccalauréat en histoire, s’est déroulé pendant la journée du vendredi 23 mars dernier. Loin des lieux de travail des étudiants et étudiantes en histoire, les conférences se sont succédé au local 1102 du Centre intégré en pâtes et papier (CIPP).

Animé par Philippe Guillemette, coordonnateur, l’évènement portait la thématique «Histoire des idées et mentalités». La première présentation de la journée donnait efficacement le ton à cette thématique: Le masculinisme au Québec est-il un mouvement social, par Fannie Hamel Thibault et Valérie Deschamps.

Ce colloque a été également caractérisé par les présentations de gens qui ne sont pas étudiants ou étudiantes au baccalauréat en histoire et qui offrent leur collaboration spéciale; il s’agit entre autres de Michel Thévenin, étudiant à la maîtrise en histoire de l’Université Laval à Québec; Ivan Carel, chargé de cours pour Histoire politique du Canada et du Québec, 1867 à nos jours, ainsi que de Jenny Brun, chargée de cours pour Questions d’histoire médiévale.

«Le masculinisme au Québec est-il un mouvement social?» donnait efficacement le ton à la thématique de l’évènement.

L’équipe organisatrice avait pour objectif de «donner un lieu pour pouvoir acquérir une expérience en tant que conférencier, accroitre [les] connaissances sur l’histoire ainsi que d’échanger».


 

Voici la programmation du colloque d’histoire du premier cycle de l’UQTR, édition 2018 (source: Page Facebook de l’événement)

Le masculinisme au Québec est-il est mouvement social?
• – Fannie Hamel Thibault, Valérie Deschamps

«Messieurs les Anglais, tirez les premiers»: Mythes et limites de l’éthique militaire au XVIIIe siècle.
• – Michel Thévenin

La légitimation de l’illégalité chez les groupes nationalitaires des années 1960-70: Québec, Bretagne, Black Panthers
• – Ivan Carel

La montée de l’extrême-droite en Europe de l’ouest au début du XXe siècle
• – Lysanne Deschênes

Adélaïde et Théophano: le rôle des reines chez les Ottoniens (Xe siècle) va-t-il au-delà des alliances politiques?
• – Jenny Brun

Les extrêmes-droites occidentales de l’après-guerre à l’Alt-Right: Une globalisation des ultranationalismes?
• – Vincent Cheval

Mouvement annexionniste au Québec pendant les années 1840 et 1850.
• – Mathieu Cloutier

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here