Colloque international sur le livre numérique: Arts, histoire et éducation en couverture

0
725
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg
actualites_dferron_colloque livre numérique
L’organisatrice du colloque, la chercheure postdoctorale Isabelle Pichet. Photo: David Ferron

Les jeudi 15 et vendredi 16 décembre derniers avait lieu le colloque «L’État des faits et gestes du numérique dans le monde académique», présenté par la Chaire de recherche du Canada en histoire des loisirs et des divertissements, située à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), en partenariat avec le Centre interuniversitaire d’études québécoises.

Cette rencontre de deux jours a été coordonnée par Isabelle Pichet, stagiaire au postdoctorat et chargée de cours à l’UQTR. Ce projet s’inspire directement d’une volonté de développement par rapport à son sujet de recherche, relié à la Révolution française. Il s’agit de la conception d’un manuel numérique. Cet ouvrage sous forme électronique est destiné aux élèves du secondaire.

Pour mettre à bien l’œuvre numérique, le professeur du département de mathématiques et d’informatique de l’UQTR Fadel Touré, co-organisateur du colloque, est sollicité en tant qu’ingénieur en logiciels. L’aide de Vincent Roy, étudiant au sein dudit département, et de Marie-Ève Bélanger, étudiante au département de philosophie et des arts, permet le perfectionnement du produit tant dans la programmation que dans le design.

Outre cette réalisation, le colloque a été un centre de partage et de réflexion entre le public et les conférenciers. Ainsi, des professeurs, étudiants et spécialistes de divers domaines (muséologie, éducation, arts, etc.) de partout du Québec sont venus présenter les fruits de leurs recherches sur le livre numérique.

Outre monsieur Touré, madame Pichet compte également sur l’appui de son directeur de recherche, le professeur Laurent Turcot, du département en sciences humaines. Mentionnons qu’il est le titulaire de la chaire mentionnée plus haut, et directeur de recherche de la chercheure postdoctorale.

Le livre numérique peut devenir très bien le sujet d’un colloque aux visées pluridisciplinaires.

Pour cette dernière, la mise sur pied d’un tel colloque sert à faire rejaillir une réflexion commune autant entre les participants que les gens du public. La tenue d’une telle initiative sert aussi à attirer des subventions servant à l’avancement de la recherche.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here