Colloque sur l’économie sociale et associative: Une deuxième édition jugée réussie

0
665
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg

C’est le 16 février dernier qu’a eu lieu le Colloque sur l’économie sociale et associative à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Environ 130 étudiant.e.s, membres du personnel et autres curieux.ses ont pu participer à l’événement, présenté par la Coopsco Trois-Rivières. Le Zone Campus s’est entretenu avec Jason Rivest, fondateur et coordonnateur du colloque.

Bachelier en histoire, Jason est maintenant étudiant en administration des affaires, profil innovation, entrepreneuriat et développement des affaires. Il est également président de la Coopsco Trois-Rivières. «Ce colloque avait pour but de présenter différentes façons dont les économies associatives et sociales peuvent être bénéfiques sur leurs communautés et sur l’économie québécoise. Ainsi, nous avons présenté les avantages du modèle coopératif comme modèle entrepreneurial en plus des bénéfices de l’implication d’OBNL [Organismes à but non lucratif] et des associations pour le développement de solutions de proximité» explique Jason.

«Nous avons visé, dans un premier temps, les étudiants de l’UQTR de tout horizon qui ont un intérêt pour la coopération, l’entrepreneuriat et l’économie sociale. Dans un second temps, nous avons également visé les étudiants des institutions collégiales, l’université du troisième âge et les enseignants de l’UQTR à participer à notre colloque. Ainsi, le colloque a pour but de faire acquérir des compétences et un savoir qui leur permettra [aux étudiant.e.s] de se distinguer lors de leur insertion dans le marché de l’emploi», explique également l’organisateur du colloque.

«C’est une occasion en or de parler d’un pan de l’économie gigantesque et sous-estimé, et le public était au rendez-vous.» — Jason Rivest

La tenue de l’événement est jugée, selon Jason, réussie: «Je suis extrêmement fier et heureux du déroulement du colloque de cette année. C’est une occasion en or de parler d’un pan de l’économie gigantesque et sous-estimé, et le public était au rendez-vous. Les présentateurs étaient tous très intéressants et ils ont livré leur savoir avec beaucoup d’intérêt. Il est certain qu’une troisième édition sera réalisée.»

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here