Critiques d’albums: Les nouveaux de février

0
281

Milk and Bone — Deception Bay

Après Little Mourning en 2015, le nouvel album du duo montréalais est enfin sorti. C’est un vent de nouveauté qui apparait dans Deception Bay. La tonalité de l’opus est bien différente de tout ce qui avait été fait par Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne. Le chemin pop et souvent électro est bien présent dans chacune des chansons ainsi que dans les deux interludes. L’œuvre en générale mérite une écoute, les morceaux sont très travaillés et réussis sur un plan d’ensemble. L’album était très attendu, car il marquait le retour en musique de Milk and Bone et ne déçoit pas nos attentes!

Chansons à écouter: «Faded», «BBBLUE», «Deception Bay» et «Care».


Éric Charland — La tristesse n’est qu’une saison

Le jeune interprète montréalais nous offre un album de cinq chansons nommées La tristesse n’est qu’une saison. Ayant une carrière qui grandit sur la scène québécoise, c’est une sortie qui ne passe pas inaperçue. C’est un mix impressionnant de synthétiseurs et de textes raffinés et complexes. S’accompagnant au piano, Éric Charland nous propose toutefois un registre très variable, qui sait comment bien accrocher l’oreille. L’album a pour thème l’amour éphémère de jeunesse, mais aussi tous les troubles qui peuvent s’y lier.

Chansons à écouter: «Seuls à deux», «Rose et jaune» ainsi que «Petite mort».


Seba et Horg — Grosso Modo

Ces deux vétérans de la scène hip-hop montréalaise nous offrent Grosso Modo, pur hip-hop vintage. L’album est en général une lettre d’amour au rap des années 90, c’est un remontant instantané. Les onze chansons sont un hymne à la culture québécoise, on sait reconnaître plusieurs clins d’œil à la génération avant 2000. Des morceaux remplis d’énergie, des rythmes bien poignants et des percussions vivantes à souhait: voici ce qu’est Seba et Horg.

Chansons à écouter: «Vintage à l’os», «Grosso Modo» et «Han Han».

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here