École internationale de français de l’UQTR: À la recherche de candidatures

0
1480
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg
L'ÉIF accueille chaque été des étudiant.e.s à apprendre le Français à l'UQTR. Crédit: Gracieuseté ÉIF
L’ÉIF accueille chaque été des étudiant.e.s à apprendre le Français à l’UQTR. Crédit: Gracieuseté ÉIF

Jusqu’au 20 février prochain, l’École Internationale de Français (ÉIF) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) sera en recrutement pour des gens en animation ou comme technicien.ne.s. Voilà donc une chance unique de faire partie de l’équipe! Alhassania Khouiyi, conseillère aux activités étudiantes de l’ÉIF, en dit plus sur le sujet.

L’ÉIF accueille des étudiant.e.s de partout dans le monde qui souhaitent apprendre le français. Une immersion complète à l’UQTR, qui se déroule de mai à août, leur est offerte. Les activités pour les élèves sont variées; on y trouve des ateliers pédagogiques, des activités multiples, des soirées thématiques ainsi que des sorties culturelles. «Il s’agit d’activités permettant de découvrir la Mauricie et la culture québécoise en favorisant la discussion en français, par exemple un souper à la cabane à sucre, les Nuits Polaires de Trois-Rivières, visite de la Ville de Québec…» explique Madame Khouiyi. «Nous avons les universitaires de 18 ans et plus qui font le programme gouvernemental Explore, les adolescents qui font les programmes Destination Clic et Ado, et les 45 ans et plus qui font le programme Road Scholar

Travailler pour l’ÉIF, c’est travailler en équipe. Les animateur.trice.s s’occupent principalement de l’encadrement des sorties, voyages et repas, tandis que les technicien.ne.s animateur.trice.s s’occupent des ateliers d’enrichissement à la culture francophone. Pour devenir animateur.trice ou technicien.ne, il suffit d’être un.e étudiant.e de l’UQTR et de bien maitriser la langue française. La conseillère de l’EIF «conseille vivement les étudiants à soumettre leur candidature. L’été à l’ÉIF est une expérience phénoménale, riche en émotions, en apprentissages et en découvertes. Personnellement, je trouve que travailler pour l’ÉIF est une chance de faire aimer cette belle langue qu’est le français à nos étudiants.»


Voici l’entrevue qu’a accordée Alhassania Khouiyi dans le cadre de l’émission Assemblage Requis, diffusée du lundi au vendredi de 7h à 10h, sur les ondes de CFOU 89,1 FM.

 

 

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here