Événement Art-Borésens: Une dixième édition pour la soirée-talent récréologique

0
889
Le comité organisateur de l’événement, Mylène Dufresne, Kloé Rancourt, Marie-Ève Houle, Maude Rodrigue, Caroline Bergeron, Guyaume Bienvenu et Karine Perron, en compagnie des modèles de peinture sur corps, Suzanna Bélanger et Susie Landreville. Photo: Jean-Rock Pelletier
Le comité organisateur de l’événement, Mylène Dufresne, Kloé Rancourt, Marie-Ève Houle, Maude Rodrigue, Caroline Bergeron, Guyaume Bienvenu et Karine Perron, en compagnie des modèles de peinture sur corps, Suzanna Bélanger et Susie Landreville. Photo: Jean-Rock Pelletier

Depuis déjà plusieurs années, un comité d’étudiants au baccalauréat en Loisir, culture et tourisme organise un événement culturel, qui a pour but de promouvoir les talents des étudiants de ce programme. Pour le dixième anniversaire d’Art-Borésens, sous le thème de la folie gourmande, plus de dix étudiants ont su démontrer leur savoir-faire, lors de la soirée du mercredi 23 novembre 2016.

C’est au Pavillon de la  Vie étudiante (PaVÉ) que se déroulait la soirée, qui a attiré beaucoup de gens de la communauté universitaire. Dès l’entrée dans le 1012, plusieurs surprises attendaient les invités. On pouvait apercevoir, inscrits sur des affiches, le chilling spot, les kiosques, les bonbons et la sangria, ainsi que le photobooth. Il était possible de s’asseoir et de réaliser des Mandalas dans le chilling spot, tout en goûtant de la barbe à papa ou des petits gâteaux servis un peu plus loin. Chacun avait également droit à un verre de sangria, des bonbons, et des photos farfelues avec ses amis.

C’est au PaVÉ que se déroulait la soirée qui a attiré une foule de personnes.

Plusieurs kiosques étaient disposés en cercle dans la salle. On y retrouvait Kat-Lynn Brisebois-Gagnon, une créatrice de bijoux, et Annabelle Piché, qui sculptait des arbres à bijoux qui se complétaient bien aux premiers. Quelques artistes peintres d’aquarelles ou de peinture en acrylique, Maryse Belisle et Alex Deschênes, étaient également présents. Il était aussi possible d’observer d’impressionnantes sculptures de ballons en lien avec le thème de la folie gourmande, réalisées par Jenny Héroux.

Comme la formule était organisée en 7 à 9, plusieurs animations et prestations étaient prévues tout au long de la soirée. Deux animatrices, Carol-Anne Tellier et Kyana Pineault, ont commencé par présenter de jeunes demoiselles (Susie Landreville et Suzanna Bélanger) peintes de la tête aux pieds et vêtues de robes en ballon créées par Pommette la clown (Jenny Héroux) présente à la soirée. Par la suite, les participants ont eu droit à une chanson d’Audrey Dufour, puis à une reprise et une composition de Frédéric Desroches-Dionne.

Une professeure du département d’études en loisir, culture et tourisme a également participé à l’événement en tant que peintre, ce qui est une première pour cet événement.

Emy Champagne a ensuite chanté en s’accompagnant au piano, pour laisser la place à Évelyne Dulac et Antoine Noël, qui ont repris une chanson de Bernard Adamus. Par la suite, Caroline Bergeron et Xavier Mc Clish ont conté quelque chose à leur tour, pendant que les deux peintres terminaient l’œuvre qu’ils avaient créée durant l’événement. Une enseignante en Loisir, culture et tourisme, Maryse Paquin, a participé à l’œuvre collective en compagnie d’Alex Deschênes, ce qui est une première pour cet événement.

On peut dire que la mission et les objectifs de l’événement ont été pleinement atteints lors de la soirée. Chaque personne a pu profiter de l’ambiance festive, tout en simplicité et en gourmandise. L’événement est totalement financé par l’Association des étudiants en récréologie (ADER), ainsi que par les moyens de financement réalisés par les étudiants bénévoles qui travaillent durant presque un an à la réalisation de cette soirée. Leur travail acharné sert de vitrine pour les étudiants de l’association qui souhaitent se surpasser et partager leurs passions et leurs talents. On peut applaudir une telle initiative, qui ajoute une touche culturelle au paysage du campus de l’UQTR.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here