Finale locale Omnium du rock 2016-2017: Une soirée à tout casser

2
1005
Se consacrant au death metal mélodique trash, Strigampire offre une musique très rapide et de la guitare électrique très présente. Photo: Joé Lacerte
Se consacrant au death metal mélodique thrash, Strigampire offre une musique très rapide et de la guitare électrique très présente. Photo: Joé Lacerte

Le Nord-Ouest Café accueillait, en ce samedi 25 février pluvieux, la finale locale du concours musical Omnium du rock. C’est le groupe métal Strigampire qui participera à la finale provinciale, laquelle se déroulera au Café-Campus à Montréal le 29 avril prochain.

Les duels des rondes préliminaires ont débuté en novembre à Trois-Rivières, et un total de 14 groupes étaient inscrits. Au fil des rencontres, ce sont Black Sheep, Les Gars d’ma Shop, Death Note Silence et Strigampire qui ont su gagner le cœur du public et celui des juges. Pour la finale, ils s’opposaient tous les uns aux autres pour remporter le titre de champion.

La soirée a débuté par le groupe rock Black Sheep, qui offrait quelque chose de plus old school. Le chanteur rappelait les groupes des années 80 avec sa voix très rauque, mais qui pouvait pousser des notes très hautes. Les textes n’étaient pas des plus profonds et élaborés, mais le tout était efficace.

Les Gars d’ma Shop ont poursuivi avec leur rock francophone aux allures humoristiques qui rappelle les Colocs et Plume Latraverse, d’une certaine manière. Le chanteur, Erick Ayotte, est un personnage excentrique et charismatique qui donne le ton au groupe. Nous avons pu voir cette formation musicale dans plusieurs concours de musique régionaux depuis les dernières années.

Du death métal mélodique jusqu’à Plume Latraverse en passant par les années 80, la soirée a été des plus variées.

Le groupe vainqueur du concours a joué ensuite, en offrant quelque chose de complètement différent. Offrant du death métal mélodique thrash, Strigampire offre une musique très rapide, de la guitare électrique très présente, et un chanteur qui s’époumone en criant des paroles pas tout à fait compréhensibles. Visuellement, les membres du groupe font constamment du headbanging avec leurs cheveux, geste qu’on associe souvent à la musique rock, heavy métal et punk.

Death Note Silence, finalement, ressemblait quelque peu au troisième groupe de la soirée. Moins intense niveau voix, plus lent par moments, on lui trouvait également des sonorités métal. On pouvait également sentir que le public aimait beaucoup ce dernier, car plusieurs personnes criaient le nom du groupe, et le public se déchaînait devant la scène.

Lorsque toutes les prestations ont été terminées, Valérie Quesnel, coordonnatrice de production de l’Omnium du rock, est venue dire quelques mots. Un vote à main levée a également eu lieu pour déterminer à quel groupe étaient décernés les points supplémentaires de la part du jury, qui a sacré Strigampire. À la suite du vote du public, le classement est resté le même, assurant donc une victoire au groupe death métal mélodique.

L’Omnium du rock est le plus important concours pour les groupes de musique du Québec. Chaque année depuis 2004, les groupes s’affrontent dans plusieurs épreuves pour remporter plusieurs prix d’une valeur totalisant 70 000$. Cette année, 120 groupes étaient inscrits dans les villes participantes à travers le Québec. Pour les groupes finalistes, la plateforme omniumdurock.tv permet également la diffusion de leur musique sur plusieurs plateformes, ce qui donne un gros coup de pouce à la scène musicale locale. Prochain rendez-vous pour la finale provinciale du concours: le 29 avril 2017 au Café-Campus à Montréal, où les sept groupes vainqueurs de leur région s’affronteront.

 

Jack Saloon A2018

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here