Gala Forces Avenir: Pas de récompense, mais une belle vitrine

0
630
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg

Le gala Forces Avenir s’est déroulé le mercredi 21 septembre dernier. Deux projets montés par des étudiants de l’UQTR étaient en lice: Le Bon Camarade et l’Auberge autogérée des étudiantes sages-femmes québécoises. Malheureusement, aucun des deux n’a été lauréat pour cette édition 2016.

Voilà 18 ans que le programme universitaire du gala Forces Avenir a été mis en place. Un certain nombre de projets étudiants innovants concourent dans des catégories diverses. Pour être sélectionnés, ces projets doivent à la fois se montrer utiles à la société et encourager l’engagement citoyen des jeunes, deux conditions remplies par Le Bon Camarade et l’Auberge autogérée des étudiantes sages-femmes québécoises. Un total de 114 000$ de bourses est attribué chaque année aux différents lauréats au cours de la soirée du gala.

Le Bon Camarade et l’Auberge autogérée des étudiantes sages-femmes québécoises sont des projets utiles à la société et encourageant l’engagement citoyen des jeunes.

Le Bon Camarade est un projet de banque alimentaire lancé au cours de l’automne 2015. Les étudiants du Groupe biblique universitaire de l’UQTR, à l’origine du projet, récoltent régulièrement des denrées alimentaires dans des bacs installés à cet effet sur le campus. Par la suite, les denrées sont redistribuées aux étudiants dans une situation de précarité financière. Le Bon Camarade était sélectionné dans la catégorie «Entraide, paix et justice» au gala Forces Avenir.

L’Auberge autogérée des étudiantes sages-femmes québécoises a officiellement vu le jour en septembre dernier. L’initiative a pour but de proposer un hébergement adapté aux étudiantes du baccalauréat en pratique sage-femme de l’UQTR. Elle concourait au gala Forces Avenir dans la catégorie «Entrepreneuriat, affaires et vie économique».

Le Bon Camarade et l’Auberge autogérée des étudiantes sages-femmes québécoises étaient tous deux finalistes dans leur catégorie. Mais malgré leurs nominations respectives, aucun de ces projets n’est finalement devenu lauréat au cours de la soirée du 21 septembre.  Néanmoins, cette déception n’empêchera pas les deux candidats de continuer à mener leurs projets.  La nomination au gala Forces Avenir leur donne déjà une certaine reconnaissance. De plus, une bourse de 2000$ a été offerte à chacune des deux associations. En espérant  que lors de la prochaine édition, la reconnaissance mène à la victoire!

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here