La LUITR à la Chasse Galerie: Dernier match de la saison régulière

0
750
Jocelyn Garneau en pleine improvisation dramatique. Photo: Julien Tapps
Jocelyn Garneau en pleine improvisation dramatique. Photo: Julien Tapps

Le lundi 13 mars dernier avait lieu le dernier match de la saison régulière 2017 de la LUITR à la Chasse Galerie.

C’est un match entre l’équipe des Bleus et des Oranges qui a achevé la saison régulière de la Ligue universitaire d’improvisation de Trois-Rivières (LUITR). Composée de Vincent Rainville (Capitaine), Alexandre Laramée-Zouéki, Alexandrine Piché-Cyr et Xavier McClish, l’équipe des Bleus s’est bien défendue avec l’interprétation de personnages forts intéressants. Ceux d’Alexandre notamment se sont démarqués par la crédibilité et le réalisme qu’il donnait à ses rôles improvisés, qui ont bien fait rire la foule à plusieurs reprises.

De l’autre côté de la patinoire, les Oranges étaient formés d’Alexandre Marchand (capitaine), Jocelyn Garneau, Stéphanie Bélisle et Maximilien Théberge. Jocelyn Garneau s’est distingué lors de ce match avec une solide présence sur scène. Par moment, il s’est défoulé à travers son jeu théâtral en nous présentant des personnages éclatés et frustrés, tout en restant dans l’humour bien évidemment.

Avec humour, Jocelyn Garneau s’est défoulé à travers son jeu théâtral en nous présentant des personnages éclatés et frustrés.

Comme à l’accoutumée, Jean-François Veilleux nous a présenté l’impro littéraire, avec en guise d’introduction une brève lecture de la citation en première page du roman de Patrick Bourgeois, Résister: 10 ans d’actions et de textes en faveur de la libération du Québec. C’est donc sous le thème de la résistance que les deux équipes se sont affrontées pour nous présenter des scènes de rébellion un peu absurdes.

Alexandre Laramée-Zouéki dans la peau d’un de ses fameux personnages. Photo: Julien Tapps
Alexandre Laramée-Zouéki dans la peau d’un de ses fameux personnages. Photo: Julien Tapps

En fin de soirée, l’arbitre Katy-Ève Côté a lancé un gros défi aux deux équipes en laissant le public choisir le thème de l’avant-dernière improvisation. Avec la présence des personnages de Marguerite et la bête féroce et de Mickey Mouse dans une salle d’accouchement à la façon de la série culte Game of Thrones, l’improvisation mixte a été chaotique, mais bien appréciée des spectateurs.

Le match s’est terminé avec la marque finale de 9 à 7 pour les Oranges, avec Vincent Rainville et Jocelyn Garneau comme Étoiles du match.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here