Les 3 Mam’zelles: Transport dans une autre époque

0
1139

La Brasserie de Normanville offre des spectacles live tous les samedis soir. Ce samedi 21 avril, Les 3 Mam’zelles nous ont transporté dans les années 40 en nous proposant des standards jazz et des grands succès du boogie-woogie…

Le trio vocal se fige dans le jazz des années 40-50 en proposant des harmonies vocales a cappella ou accompagnées d’une trame sonore. Les subtilités de chacune d’entre elles sont alors importantes pour ainsi former un tout. Toutes vêtues de rouge et de noir, les 3 Mam’zelles étaient séduisantes.

Elles se distinguent également par certaines techniques de chant telles que le scat. En soi, le scat est de l’improvisation vocale représentée par divers onomatopées. Cette technique est bien propre au jazz.

Effectivement, comme elles l’ont mentionné en introduction de Stand by me, «le jazz est reconnu pour reprendre de grands succès». C’est pourquoi elles nous ont présenté à quelques moments certains classiques qui ont été propulsés par les grands monuments du jazz tels qu’Ella Fitzgerald.

Parfois par une danse, parfois par un jeu de séduction, elles ont créées, de manière naturelle, des mises en scène pour chacune des reprises qu’elles ont interprétées. Mr. Postman, Georgia on my mind, Knock me a kiss, Mr. Sandman, Body and soul, toutes des pieces qui rappellent l’époque florissante des années 40 et 50. Quant à Boogie Woogie Bugle Boy, elle rappelle particulièrement les soirées festives de Boogie Woogie. C’est pourquoi cette chanson en a fait danser quelques-un.e.s !

Prochainement, le trio vocal trifluvien sera de retour sur scène à la soirée Music-Hall lors de la 43e édition des Découvertes culturelles de Trois-Rivières, le 28 avril prochain à la Maison de la culture.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here