Base-ball: Les Aigles abattus en plein vol

0
371
Les Aigles de Trois-Rivières ont connu une rencontre difficile, tant à l’offensive qu’à la défensive, face aux Champions d’Ottawa. Crédit: Aigles de Trois-Rivières.

Le 26 juillet dernier, les Aigles de Trois-Rivières renouaient avec l’action après avoir annulé la partie prévue la veille à cause de la pluie. Lors de ce match, les locaux recevaient la visite des Champions d’Ottawa, eux qui seront en ville pour quatre duels consécutifs. L’équipe de la Capitale fédérale a vaincu les favoris de la foule par la marque de 7 à 0. 

Les Aigles souhaitaient poursuivre sur leur lancée, eux qui étaient sur une heureuse séquence de cinq victoires consécutives. Toutefois, les Champions ont joué du baseball de qualité pour se sauver avec la victoire et ainsi abattre les Aigles en plein vol dans leur séquence victorieuse.

Depuis le début de la semaine d’activités, beaucoup de lanceurs ont vu de l’action pour les Aigles. En effet, lundi soir dernier face aux Jackals du New Jersey, pas moins de quatre artilleurs trifluviens ont été utilisés. Dès le lendemain, cinq lanceurs ont été nécessaire pour vaincre leurs opposants américains.

Les Aigles en manquent de magie

Les 2103 amateurs réunis au Stade Stéréo+ ont eu droit à un duel de lanceurs droitiers. Du côté des locaux, Chris Murphy (7-4, 3.77) avait la mission de signer la 35ème victoires de la saison pour son équipe. Tandis que les visiteurs ont envoyé sur la bute l’ancien produit des Diamondbacks de l’Arizona, Jake Hale(5-4, 2.97).

Ce fut un dur retour au boulot pour les Aigles, qui ont vu leurs rivaux débuter la rencontre avec beaucoup d’agressivité.

Murphy a connu des difficultés, dès la première manche, en accordant des simples aux deux premiers frappeurs. Le dangereux Sébastien boucher a ensuite déposé un amorti pour permettre aux deux coureurs d’avancer d’un but. Steve Brown a par la suite claqué un simple bon pour deux points.

De son côté, l’artilleur partant d’Ottawa a connu tout un début de match en retirant sur des prises les deux premiers frappeurs trifluviens à lui faire face.

Malgré leurs difficultés au bâton, les Aigles ont répondu avec un solide double jeu effectué entre Kevin Cornelius et David Glaude, qui a mis fin à la seconde manche.

Ce ne fut toutefois pas assez! Les représentants d’Ottawa ont frappé la balle avec aisance à leur retour au bâton. Si bien, qu’après trois manches, ils avaient frappé sept coups sûrs et menaient 3 à 0.

Les partisans ont dû attendre jusqu’à la quatrième manche pour voir les Aigles cogner leur premier coup sûr de la rencontre, gracieuseté de Javier Herrera.

Sans était assez pour Stanton, qui a retiré Chris Murphy  de la partie, dès la cinquième manche. Ce dernier a donné huit coups sûrs, trois buts sur balles et n’a retiré aucun adversaire sur des prises. Ethan Elias (3-8, 4.34) s’est amené sur la butte avec la mission d’arrêter les Champions, qui connaissaient du succès jusqu’à présent.

Elias a connu une sixième manche difficile en accumulant les lancés hasardeux. Ce qui a permis aux visiteurs d’inscrire un autre point au tableau indicateur. Avec encore deux Champions sur les coussins, la tâche s’annonçait difficile pour la défensive local. Toutefois, le frappeur d’Ottawa a cogné une flèche que l’arrêt-court trifluvien, Sam Dexter, a captée avec brio. Il a complété le jeux avec un magnifique relais au premier but.

Moment cocasse,depuis le début de la rencontre, l’arbitre derrière le marbre cumulait les décisions discutables lorsque David Glaude a été retiré sur des prises en sixième manche. Ce dernier était en désaccord avec les décisions de l’arbitre, si bien qu’une prise de bec sans suivi, qui a eu comme effet d’envoyer Glaude au douche. Comme si cela n’était pas assez, T.J Stanton a rajouté de l’huile sur le feu en enguirlandant l’arbitre en manque de patience, qui l’envoya également au vestiaire.

Si les partisans n’avaient pas de jeu offensif à se mettre sous la dent, ils pouvaient se rabattre sur l’action entre leur équipe et l’arbitre.

À la suite de ces incidents, le californien, Jackson Zarubin (0-0, 6.35) s’est amené sur la bute en espérant renverser la vapeur. Il a bien débuté sa partie en retirant trois ottaviens sur des prises. Malgré un bon départ, il a connu des difficultés en huitième, lorsqu’il a accordé, entre autre, deux doubles et deux points.

Les Aigles se sont finalement inclinés par la marque de 7 à 0. Le lanceur partant des Champions, Jake Hale, a connu toute une rencontre en retirant sept oiseaux sur des prises. De leur côté, les Aigles n’ont pas été en mesure de connaitre du succès au bâton, tout en  accumulant les erreurs défensives.

Décidément, le problème des lanceurs chez les Aigles ne semble pas vouloir se régler. Ils ont encore fait appel à beaucoup d’entre-eux, lors de ce match, soit quatre différents. Ces derniers ont permis 14 points et 24 coups sûrs en seulement deux matchs.

Rubrique des Aigles

Les Aigles se retrouvent à deux petits matchs des Capitales de Québec et du deuxième rang du classement général de la Ligue Can-Am.

Taylor Brennan est le joueur comptant le plus de coups de circuit à son actif cette saison dans la Ligue Can-AM avec 22.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here