«Ma thèse en 180 secondes»: Trois minutes pour convaincre

0
770
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg

La sixième édition de l’événement «Ma thèse en 180 secondes» s’est déroulée au 1012 du pavillon Nérée-Beauchemin le jeudi 6 avril dernier. 16 étudiants de cycles supérieurs disposaient chacun de trois minutes, pas une seconde de plus, pour présenter leurs sujets de recherche respectifs devant un jury et une salle comble et enthousiaste.

Sous la présidence d’honneur de Daniel Brouillette, directeur général des radios de Cogeco Média en Mauricie (Rythme FM 100,1 et 106,9 FM), cinq étudiants à la maîtrise et onze étudiants au doctorat à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ont exposé chacun leur projet de mémoire ou de thèse, dûment chronométrés. Deux gagnants étaient choisis par le jury parmi les participants à la maîtrise, et deux autres parmi les candidats au doctorat. L’Association générale des étudiants (AGE) de l’UQTR et le président d’honneur ont également remis des prix, et le public a pu voter pour son candidat favori. Au total, plus de 2500$ de bourses ont été gagnés.

L’une des particularités de cette année a été l’ajout d’un nouveau volet au concours, intitulé «Mon projet d’avenir en 180 secondes», et destiné aux étudiants de premier cycle ayant obtenu d’excellents résultats scolaires. Quatre participants ont exposé chacun en trois minutes leur projet d’études futures et de carrière. Deux d’entre eux, Laurence Lavallée et Mathieu Lizotte, ont gagné une année d’études aux cycles supérieurs sans frais de scolarité.

Volatiana Razafindramanana a obtenu le premier prix pour le doctorat et le prix coup de cœur du public.

À la maîtrise, le deuxième prix a été obtenu par Ilse Ileana Cardenas Bates, et le premier prix par Alexandre Busque. Au doctorat, le deuxième prix a été octroyé à Matthieu Karl Josselin, et le premier prix à Volatiana Razafindramanana. L’étudiante en sciences de l’énergie et des matériaux pourra donc représenter l’UQTR à la section nationale du concours, pendant les Journées internationales de la culture scientifique de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) en mai prochain.

Volatiana également obtenu le prix coup de cœur du public. L’AGE UQTR a accordé un prix à Caroline Mireault pour la maîtrise, et à Benoit Bideau pour le doctorat. Enfin, le président d’honneur a attribué son prix à Sasan Sattarpanah Karganroudi.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here