Off-Festival de poésie de Trois-Rivières: Une autre année de poésie efficace

0
243
Un décor à la manière du Noël du campeur. Photo: Laurence Gaudreault.

L’Off-festival de poésie de Trois-Rivières, qui s’est tenu du 4 au 7 octobre, a fait son grand retour pour une 12e édition. La programmation variée a permis au public d’assister à diverses activités, vernissages, tables rondes et happenings poétiques dans différents lieux de la ville.

Encore une fois cette année, le Off se réinvente. Pour cette 12e édition, le festival indépendant s’est intéressé à la bande dessinée, notamment avec une exposition de Julie Delporte au Café Frida le 28 septembre. Cet événement de pré-lancement avait pour but de faire connaître la bande dessinée québécoise et sa poésie plus subtile.

Péril en la demeure, au Mot-Dit, a pris le relais le 4 octobre. Cette soirée traditionnelle du Off accueillait cette année 11 auteurs de la région sous une animation de Sébastien Goyette-Cournoyer.

Le 5 octobre avait lieu à L’Exèdre une table ronde sous forme de 5 à 7. Encore une fois, la BD était à l’honneur grâce à trois bédéistes québécois.

C’est le désir de présenter une poésie unique et émergente.

La programmation s’est poursuivie avec un événement sous le thème de la performance. Dans un lieu jusque-là gardé secret, le public s’est réuni autour de 20h pour assister à quatre performances, animées par Sébastien Goyette-Cournoyer, dans un décor à saveur de Noël du campeur. Les interventions, aussi différentes soient-elles, convergeaient toutes vers la parole. Un rituel particulier écrit sur ses cuisses, une tranche de vie sur un parterre à arroser, une scène inédite du film Fight club ou un one-man-show interactif, les trois artistes ont certainement surpris ceux qui les écoutaient.

Un deuxième 5 à 7 avait lieu, cette fois-ci au Mot-Dit le 6 octobre, ainsi que la soirée Littérature et autres niaiseries au même endroit, mais à 20h. Cet événement déjà populaire présentait des interventions d’artistes de divers milieux et était animé par l’un des créateurs, Marido Billequey. Le festival s’est terminé le 7 octobre avec deux événements au Mot-Dit. Un 5 à 7 façon micro ouvert et la Soirée de poésie et autres paroles de potins, communément appelée SPAP.

L’Off est né en 2007, en réponse au Festival International de poésie de Trois-Rivières. C’est le désir de présenter une poésie unique et émergente qui a mené à sa création.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here