Passionnée de sports cherche explications: Les Patriotes… depuis la maison

0
161
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg
Jessyca Marchand. Photo: Mathieu Plante

Depuis le début de ma collaboration au Zone Campus, je dis à mes lecteur.ice.s d’aller voir du sport, d’encourager nos Patriotes, de supporter nos athlètes. Je fais des entrevues avec des personnes d’influence ou avec des sportif.ve.s pour comprendre leur discipline, j’explique le fonctionnement du site internet… Maintenant, je dois vous avouer quelque chose.

C’est gênant…

J’adore le sport, j’adore le hockey, alors j’étais plus qu’emballée à l’ouverture de la saison des Patriotes au Colisée les 19 et 20 octobre dernier. Tout était prévu, je voulais aller aux deux parties, prendre des notes, parler avec les gens, je vous le dis, j’avais pensé à tout. Sauf que… je n’y suis pas allée.

Je pourrais vous donner un million de raisons qui m’ont passé par la tête pour me guider vers la procrastination, mais la seule que je dois reconnaître, c’est que l’envie n’y était tout simplement pas cette fin de semaine-là. Avez-vous déjà eu de l’intérêt pour quelque chose, mais que le simple fait de devoir sortir de chez vous réussisse à vous faire oublier vos passions?

Tout était prévu, je voulais aller aux deux parties, je vous le dis, j’avais pensé à tout. Sauf que… je n’y suis pas allée.

J’ai quand même vu le match

Ne paniquez pas, cher.ère.s lecteur.ice.s, parce que j’ai tout de même pu voir l’ensemble des deux matchs, et ce, dans le confort de mon salon. J’ai découvert que les parties de hockey qui se tiennent à Trois-Rivières ont une diffusion en direct sur le Facebook des Patriotes et sur www.patriotes.tv. J’étais sceptique, je croyais qu’il allait y avoir des ratées, des «bogs», que l’image allait être floue, etc. Eh bien, je me trompais, et j’en suis très heureuse. Non seulement il y a une bonne qualité d’image, mais à aucun moment il n’y a eu d’arrêt involontaire.

Je n’étais pas la seule à utiliser cette façon de voir à l’œuvre nos athlètes. Pendant le match, il y avait en haut le nombre de personnes qui le regardaient tout comme moi, en direct. Je n’ai pas fait attention lors du match du vendredi, mais pour celui de samedi après-midi, les chiffres variaient autour d’une quinzaine de spectateurs.

Pour ceux qui ne connaissent pas beaucoup notre équipe, ou tout simplement le hockey, c’est une très bonne façon de commencer à s’y intéresser, car en plus des images, nous avons, comme lors des matchs de la Ligue nationale de hockey (LNH), notre propre analyse et description de la partie. Mon collègue du Zone Campus Étienne Lebel-Michaud, en compagnie d’un ancien du journal, Marc-Olivier Dumas, commentent les jeux, font un portrait des joueurs et de la saison en cours, autant pour les Patriotes que pour leurs adversaires.

Ne paniquez pas, parce que j’ai tout de même pu voir les matchs, et ce, dans le confort de mon salon!

Également, si vous êtes comme moi et que ce jour-là, vous ne pouvez pas ou ne voulez pas vous déplacer, cela peut être une bonne façon de suivre ce qui se passe, d’avoir des nouvelles de notre équipe de hockey, mais aussi de faire partie des amateur.ice.s. Qui sait, peut-être que les regarder tout comme moi vous donnera le goût d’y aller, comme je le ferai très bientôt, soyez rassuré.e.s.

Pour en revenir aux matchs qui opposaient l’UQTR au Lancers de Windsor, les Patriotes ont livré une belle performance, récoltant deux victoires en autant de rencontres. Des buts, des jeux offensifs et défensifs… mais rien de «wow». Je ne suis pas en train de dire qu’ils ont mal joué, au contraire, mais je n’ai pas eu l’impression qu’ils se dépassaient autant qu’ils auraient pu le faire. Ils accomplissaient le travail, mais il n’y avait pas la petite étincelle que l’on voit parfois.

Qui sait, peut-être que les regarder comme je l’ai fait vous donnera le goût d’y aller, comme je le ferai très bientôt!

La saison est toute jeune, elle commence et les joueurs n’ont pas souvent joué ensemble récemment, donc il se peut que cela se soit ressenti sur la glace. Ils jouent en équipe, mais il manque un petit quelque chose. Le reste de l’année nous dira si j’ai raison ou non, mais j’espère voir nos Patriotes en donner juste un peu plus. Je sais qu’ils se dépassent et qu’ils sont mille fois meilleurs que je ne le serai jamais, et encore, mille fois, c’est un chiffre beaucoup trop petit, mais je suis persuadée qu’ils sont capables d’être beaucoup plus forts, plus rapides.

Ce que j’aimerais voir par-dessus tout, c’est la détermination et la passion qu’ils ont de pratiquer leur sport. Ils aiment ce qu’ils font, c’est évident. Malheureusement, je ne l’ai pas assez ressenti lors des affrontements contre Windsor. Est-ce que c’est parce que je n’étais pas là-bas, mais chez moi? Peut-être, mais j’ai analysé assez de parties, autant sur place que de la maison pour voir que les joueurs faisaient leur travail, c’est vrai, mais qu’ils n’étaient pas aussi impliqués qu’ils auraient pu l’être. L’adversaire était peut-être trop facile à battre, et c’est tant mieux pour nous, mais je veux voir du feu dans les yeux des Patriotes.

Je vous promets de continuer de suivre nos hockeyeurs, afin qu’ils puissent me prouver que j’ai eu tort et qu’ils m’en mettent plein la vue. En attendant, continuons de les encourager et arrêtons de procrastiner!

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here