Patriotes Cross-Country: Grands espoirs

0
252
Le capitaine Marc-Antoine Senneville peut voir une autre participation au championnat national dans un avenir rapproché. Photo : Ariane Samson.

La saison de cross-country est commencée depuis maintenant deux semaines, et nos coureur.se.s ont déjà deux compétitions à leur actif.

La première a eu lieu le 15 septembre au Parc du Mont-Royal, il s’agissait de l’Open de l’Université McGill. Pénélope Goudreault se démarque particulièrement chez les femmes avec une 10e position dans cette course de 4 km. Grâce à un temps de 14:55, elle termine à moins de 10 secondes d’une place dans le top 5. Derrière elle, sa camarade Christine Perreault termine 38e, avec un temps de 16:07. Les femmes terminent globalement en 5e place.

Chez les hommes, l’absence du capitaine Marc-Antoine Senneville et de Nicolas Gilbert se fait sentir. L’équipe termine en 11e place, alors que le meilleur temps est enregistré par Léandre-Fournier-Lacombe. Celui-ci complète la course de 6 km en 21:23, bon pour la 48e place.

Quelques athlètes ont de bons espoirs d’aller représenter l’UQTR au championnat canadien.

L’action reprenait la fin de semaine suivante au Cross-Country des Plaines, à Québec. Pénélope Goudreault mène encore son équipe vers un succès pour ce 6 km: elle complète la course en 23:29 et termine en 7e place. Les Trifluviennes terminent 4e en tant qu’équipe, grâce également au retour de Kloé Gervais-Pépin qui termine 21e.

Les hommes finissent quant à eux 5e, une nette amélioration par rapport à la fin de semaine précédente. On peut majoritairement attribuer ce succès au retour des deux absents de taille. Il faut se rappeler que Senneville et Gilbert ont tous deux participé au championnat national l’an dernier. Senneville termine 11e et Gilbert 13e, avec des temps respectifs de 27:04 et 27:46.

Tôt en saison, on peut déjà cibler quelques noms qui offrent de bons espoirs pour les Patriotes d’envoyer (ou de renvoyer) des athlètes représenter l’Université du Québec à Trois-Rivières au championnat national, qui sera accueilli cette année par l’université Queen’s, en Ontario.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here