Patriotes Cross-Country: Jamais deux sans cinq

0
162
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg

Les championnats provinciaux de Cross-Country avaient lieu cette fin de semaine, au Parc Maisonneuve de Montréal. Un total de 23 athlètes des Patriotes participaient à l’événement.

Puisque l’enjeu est une qualification au championnat canadien universitaire pour certain.e.s, il s’agit évidemment d’une course extrêmement importante. On se souviendra que l’an dernier, deux Patriotes avaient été à Victoria: le capitaine Marc-Antoine Senneville et Nicolas Gilbert.

Les parcours sont plus longs que lors des autres étapes de la saison. Alors que les femmes couraient habituellement sur une distance de six kilomètres et les hommes huit kilomètres, tous et toutes voient leur parcours s’allonger de deux kilomètres.

Le critère de sélection du Réseau du Sport Étudiant du Québec (RSEQ) au niveau des athlètes envoyés aux championnats canadiens est normalement assez simple: les 20 meilleurs coureurs et les 20 meilleures coureuses sont choisis. Sachant cela, les Patriotes pouvaient anticiper à la suite de la course que deux de leurs athlètes en feraient partie: Pénélope Goudreault et Marc-Antoine Senneville. Tous deux ont terminé en 12e place, l’une avec un temps de 31:16 et l’autre avec un temps de 33:17.

Cinq Patriotes participeront au championnat canadien universitaire.

Toutefois, les choses ont été faites différemment, au grand bénéfice des Patriotes. Il y aura en effet cinq membres des Patriotes à Kingston le 10 novembre. En plus de Goudreault et Senneville, qui ont d’ailleurs été nommé.e.s sur les deuxièmes équipes d’étoiles dans leurs catégories respectives, Kloé Gervais-Pépin, Nicolas Gilbert et Xavier Houle seront également du voyage.

Gervais-Pépin a terminé 27e, mais a impressionné par son amélioration marquée depuis la saison dernière. Gilbert est arrivé en 21e place, à moins d’une seconde de sa prédécesseure: ce résultat, combiné à son expérience en championnat canadien ainsi que le prix de leadership et engagement social qui lui a été attribué, lui ont également valu une invitation.

Finalement, bien que n’ayant pas été nommé Recrue de l’année au sein du RSEQ, Houle s’est démarqué toute la saison comme une recrue au grand potentiel. Il a terminé au 27e rang ce week-end.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here