Patriotes — Hockey: Effort collectif payant

0
582
Les Patriotes (ici lors du match du 24 novembre dernier) ont battu les Redmen de McGill, premier au classement général de la Ligue de hockey de l’Ontario, par la marque de 5 à 4 grâce à un effort collectif. Photo: Ariane Samson
Les Patriotes (ici lors du match du 24 novembre dernier) ont battu les Redmen de McGill, premier au classement général de la Ligue de hockey de l’Ontario, par la marque de 5 à 4 grâce à un effort collectif. Photo: Ariane Samson

Hier, au Colisée de Trois-Rivières, les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) croisaient le fer avec les puissants Redmen de McGill, qui occupent le premier rang de la Ligue de hockey de l’Ontario (LHO). La partie s’annonçait enlevante entre ces deux rivaux de section, qui s’étaient affrontés en début de saison, lors d’un match présenté à Montréal, durant lequel les Redmen l’avaient remporté par la marque de 3 à 0.

Ce sont les Redmen qui ont ouvert la marque, dès le premier vingt, à la suite d’un lancer foudroyant au-dessus de la mitaine du gardien des Patriotes, Sébastien Auger. Malgré un système de jeu hermétique pratiqué par l’équipe de Montréal, les hockeyeurs de l’UQTR sont parvenus à déjouer le gardien de l’équipe adverse en désavantage numérique, par l’entremise de l’énergisant Deven St-Hilaire.

Lors de la deuxième période, l’équipe de Trois-Rivières a pris les devants grâce au but de Bruno-Carl Denis. La troupe de Marc-Étienne Hubert a doublé son avance en désavantage numérique, à la suite de l’effort individuel de Mathieu Lemay. Toutefois, les Redmen ont riposté rapidement avec deux buts pour niveler le pointage en profitant des largesses défensives des locaux. Julien Gagné a redonné les devants aux Patriotes, en fin de période, pour permettre à son équipe de rentrer au vestiaire avec les devants, par la marque de 4 à 3.

Lors de la dernière période, les «Pats» ont repris deux buts d’avance par l’entremise d’Alexandre Leclerc. Malgré un but des Redmen en toute fin de partie, l’équipe trifluvienne s’est sauvée avec la victoire par la marque de 5 à 4 face à la puissante équipe de Montréal. 

Le capitaine Pierre-Maxime Poudrier se dit «très satisfait du rendement de [son] équipe.» Il ajoute que «malgré quelques lacunes défensives, l’effort était au rendez-vous et nous avons été capables de prendre les devants dans le match et de [nous] maintenir jusqu’à la fin.»

Plus de 450 personnes ont assisté au match. 

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here