Patriotes — Hockey: Festival offensif

0
1415
Élie Bérubé (ici lors du match du 24 novembre dernier) a contribué à son équipe de signer une cinquième victoire consécutive avec deux buts et une aide. Photo: Ariane Samson
Élie Bérubé (ici lors du match du 24 novembre dernier) a contribué à son équipe de signer une cinquième victoire consécutive avec deux buts et une aide. Photo: Ariane Samson

Mercredi soir, au Colisée de Trois-Rivières, les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) recevaient les Stingers de l’Université Concordia. Les deux équipes croisaient le fer pour une troisième fois ce mois-ci. Encore une fois, les Patriotes ont eu le dessus, cette fois-ci par la marque de 8 à 6.

Les Patriotes ont débuté la période initiale de la bonne façon pour accentuer leur avance au deuxième rang de la Ligue de l’Ontario (LHO) tout juste devant les Stingers. En effet, dès la quatrième minute de jeu, ils ont ouvert la marque grâce au but de Julien Bahl. Toutefois, à la onzième minute de jeu, le gardien des «Pats» Alexandre Bélanger a laissé passer un lancer anodin. L’équipe de Marc-Étienne Hubert a repris les devants grâce au but de Gabriel Slight en avantage numérique. Puis, l’équipe montréalaise a égalisé la marque en toute fin de période.

La deuxième période a donné lieu à un festival offensif. L’équipe de Trois-Rivières a marqué quatre buts consécutifs, ceux de Mathieu Lemay, Deven St-Hilaire, Bruno-Carl Denis et Élie Bérubé. Cependant, les Stingers ont répliqué, en fin de période, pour ainsi réduire l’écart à trois buts.

Lors du dernier engagement, Élie Bérubé a marqué son deuxième but du match. Concordia n’a pas abandonné en répliquant avec trois buts pour donner une bonne frousse aux Patriotes. Finalement, Mathieu Lemay a marqué son deuxième filet de la soirée pour ainsi sceller l’issue de la rencontre par la marque de 8 à 6 en faveur des locaux.

L’entraineur-chef des Patriotes Marc-Étienne Hubert mentionne que «Ce soir, ce n’était pas la performance souhaitée, mais cela fait partie du processus d’apprentissage d’une jeune équipe. Le match de ce soir n’était pas représentatif de nos quatre derniers, durant lesquels on jouait avec beaucoup de détermination.»

La table est mise pour le prochain match de vos Patriotes, le dimanche 21 janvier à Ottawa face à l’Université Carleton.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here