Patriotes Soccer: Les athlètes en mission

0
630
L'équipe de soccer masculin est en bonne position dans la course au championnat. Photo: Patriotes
L’équipe de soccer masculin est en bonne position dans la course au championnat. Photo: Patriotes

La saison hivernale de soccer universitaire va bon train, alors qu’il ne reste maintenant qu’un match à la saison régulière des Patriotes. Les bonnes performances des dernières semaines placent nos représentants dans des positions intéressantes à défaut d’être idéales.

Remonter au classement

Avant son match du 19 février contre l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), la troupe féminine présentait une maigre victoire et trois défaites. La première demie de ce match est à l’image de ce début de saison, un peu brouillon et inconstant. L’équipe réussit tout de même à marquer à la 23e minute sur un but de Valérie Noël, à la suite d’une savante passe de Jessica Desjardins.

La deuxième demie poursuit sur cette lancée, alors que Noël enfile son deuxième but du match. Les joueuses de la formation saguenay-jeannoise peinent à suivre le rythme imposé par l’attaque trifluvienne. Deux autres buts sont marqués par Marie-Laurence Ouellet, et l’équipe l’emporte 4-0 grâce à une défensive et une gardienne solides.

La rencontre suivante, sept jours plus tard, les amène à visiter l’Université de Sherbrooke (UdS). Encore une fois, l’équipe visiteuse ouvre la marque avec un but à la 16e minute de jeu. Valérie Noël marque tôt en deuxième demie, mais le Vert et Or riposte avec trois buts rapides en à peine plus de cinq minutes.

Refusant de se laisser abattre, l’entraineur Durnick Jean envoie un message clair à ses joueuses: il faut passer en mode attaque. On bourdonne dans le territoire adverse pendant plusieurs minutes, sans succès. Puis, à la 86e minute, Noël enfile l’aiguille et complète son deuxième doublé en deux matchs. L’égalité est créée et persiste malgré l’expulsion d’une joueuse de l’équipe sherbrookoise peu de temps après le dernier but.

La fiche de l’équipe féminine est donc maintenant de 2-3-1, ce qui les place au cinquième rang où elles termineront le plus vraisemblablement la saison, bien qu’il ne soit mathématiquement pas impossible qu’elles arrivent en quatrième position ou en sixième (touchons du bois, bien entendu).

«Le groupe est en nette progression.» ―Roch Goyette, Entraineur de l’équipe masculine des Patriotes

Toujours mieux performer

Puisque Chicoutimi n’aligne pas d’équipe de soccer masculin, la nôtre affrontait plutôt l’équipe de l’Académie de l’Impact de Montréal dans un match hors-concours. Bien qu’elle soit constituée de joueurs de la catégorie U18, ces athlètes sont parmi les meilleurs jeunes espoirs au Québec.

Les Patriotes ne peuvent conserver leur avance longtemps après un but sur un penalty, et c’est 1-1 à la mi-temps. Les adversaires prennent ensuite les devants en début de deuxième mi-temps, mais un exploit offensif d’Adam Taif ramène l’égalité. Celle-ci perdure jusque dans les dix dernières minutes, où la forme des jeunes joueurs de l’Académie de l’Impact leur procure un avantage sur ceux fatigués de l’UQTR. Le match termine 4-2.

Ce résultat n’est en rien négatif pour l’entraineur Roch Goyette, qui souligne qu’il est normal que l’Académie de l’Impact soit supérieure en termes de vitesse et de technique. «Ce match nous permet de bien évaluer notre groupe et voir quels aspects travailler.»

Ce travail porte ses fruits le 26 février à Sherbrooke. L’équipe trifluvienne ne fait littéralement qu’une bouchée de ses adversaires, l’emportant avec un résultat impressionnant de 7-0. Cette victoire impressionnante la place à égalité avec la puissante Université Laval au premier rang des buts marqués, soit 17 au total.

L’aspect défensif de la chose reste certes à peaufiner pour que le onze mauricien puisse espérer atteindre les grands honneurs, mais avec une quatrième place déjà assurée et une troisième place à portée de main, notre équipe sera définitivement à prendre au sérieux cette année encore, malgré une équipe qui se veut en reconstruction. «Le groupe est en nette progression dans sa structure, son efficacité et son désir de gagner» affirme l’entraineur.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here