Patriotes Hockey: La saison est terminée

0
864
Sébastien Auger A fait plusieurs arrêts miraculeux pour préserver les chances des siens dans la série. Photo: Patriotes
Sébastien Auger a fait plusieurs arrêts miraculeux pour préserver les chances des siens dans la série. Photo: Patriotes

Après l’élimination des Ravens de l’Université Carleton pendant la première ronde éliminatoire, les Patriotes rencontraient leurs grands rivaux, champions de la division Est de la ligue des Sports universitaires de l’Ontario (SUO), les Redmen de McGill. Les Patriotes ont chèrement vendu leur peau, mais la défense hermétique des Montréalais a surmonté leur offensive, les Redmen remportant la série 2-0, grâce à des victoires de 3-1 et de 2-1.

Difficile sur la route

Les deux équipes étaient au McConnell Arena de Montréal pour le premier match de la série. Elles ont joué en essayant de limiter au maximum, ne voulant pas laisser de chance à leur adversaire. La première période fut d’ailleurs très fermée, les deux équipes n’ayant que très peu de chance de marquer pendant la période.

C’est en deuxième période que les choses se sont excitées davantage. D’abord, Francis Lambert-Lemay des Redmen de McGill a ouvert la marque à 1:51 de la période. Les Patriotes n’ont pas pris de temps pour répliquer, alors que Gabryel Paquin-Boudreau a marqué à 4:35 avec l’aide de Mathieu Lemay et de Pierre-Maxime Poudrier. Les réjouissances n’auront été que de courte durée pour la formation de la Mauricie, car McGill a repris les devants 71 secondes plus tard, grâce au but de Rock Regimbald. La formation montréalaise a marqué un troisième but plus tard dans la période et est retournée au vestiaire avec une avance de deux buts.

Pour garder leur avance, les Redmen ont fermé complètement le jeu, ne laissant que très peu de chance de marquer pour les Patriotes. Ces derniers ont multiplié les tentatives d’attaques, mais très peu ont permis aux Patriotes de tirer au filet, et encore moins se sont avérées dangereuses. Les Montréalais ont tenu le coup, et pris les devants 1-0 dans la série.

Les Patriotes ont perdu une huitième série lors des neuf dernières confrontations éliminatoires, face aux Redmen de McGill.

Le manque de discipline coûte cher

Le deuxième match avait lieu au Colisée de Trois-Rivières, et les Patriotes espéraient bien égaler les chances dans la série. Les Patriotes ont démarré avec force, profitant d’un avantage numérique très tôt dans la rencontre. Au cours de cette occasion, ils auront tout fait à l’opportunité de mettre la rondelle dans le filet.

Gabryel Paquin-Boudreau a été le seul marqueur de son équipe lors du premier match. Photo: Patriotes
Gabryel Paquin-Boudreau a été le seul marqueur de son équipe lors du premier match. Photo: Patriotes

À la suite de cet avantage numérique, les Patriotes se sont mis dans l’eau chaude, prenant coup sur coup deux pénalités. Les Montréalais n’allaient pas gaspiller une telle chance en or. Après avoir vu Sébastien Auger voler un but avec un arrêt spectaculaire, la formation montréalaise a marqué un premier but avec l’avantage de deux hommes, puis un deuxième tout juste après l’expiration de la seconde pénalité. Les Redmen ont d’ailleurs dominé le reste de la période après ces deux buts, tirant un total de 16 fois sur Sébastien Auger contre dix pour les Patriotes.

Les Patriotes ont commencé à pousser beaucoup plus en deuxième période avec un retard de deux buts. Marc-Olivier Mimar, qui jouait son dernier match de sa carrière universitaire, a réussi à battre Jacob Gervais-Chouinard, le gardien des visiteurs. Les Patriotes avaient donc 20 minutes pour réussir à marquer un but et forcer la prolongation. La formation de Marc-Étienne Hubert a tout essayé en troisième période, mais la défensive des Redmen ainsi que des rondelles sautillantes empêchaient les Patriotes d’avoir du succès.

C’est avec moins de 50 secondes à faire que Gervais-Chouinard a fait l’arrêt du match, alors que les Patriotes ont décoché un boulet de canon arrêté de façon spectaculaire avec la mitaine. Deux tirs bloqués par la défensive en toute de fin de match auront eu raison des Patriotes, qui se sont inclinés 2 à 1.

 

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here