Rassemblement national académique: Focus sur la santé psychologique des étudiant.e.s

0
479
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg
Marie-Chantale Delaney, V.-P. aux communications; Solange Lapierre, présidente de l’AGE UQTR; Émilie Lemire Auclair, conférencière invitée; Camie Duhamel, V.-P. aux affaires académiques de premier cycle; Amélie Trottier-Lacombe, V.-P. aux affaires socioculturelles. Photo: Gracieuseté Frédérik Farid Borel.
Marie-Chantale Delaney, V.-P. aux communications; Solange Lapierre, présidente de l’AGE UQTR; Émilie Lemire Auclair, conférencière invitée; Camie Duhamel, V.-P. aux affaires académiques de premier cycle; Amélie Trottier-Lacombe, V.-P. aux affaires socioculturelles. Photo: Gracieuseté Frédérik Farid Borel.

Le samedi 13 janvier dernier a eu lieu le rassemblement national académique de l’Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR), à l’Atrium du Centre des études universitaires (C.E.U.) de l’UQTR.

L’événement désormais traditionnel rassemble chaque année les différentes associations étudiantes universitaires du Québec, et ce, afin de parler d’une problématique spécifique aux étudiant.e.s. «Cette année, vu les résultats percutants des études sur le sujet et l’importance des problématiques en lien dans les universités, le thème sélectionné était la santé psychologique chez les étudiants universitaires», indique Camie Duhamel, vice-présidente aux affaires académiques de premier cycle de l’AGE UQTR.

L’événement désormais traditionnel a rassemblé 13 associations étudiantes universitaires.

Au cours de la matinée, Émilie Lemire Auclair, fondatrice de la compagnie Les points d’équilibre, a donné une conférence intitulée «Agir positivement sur la santé mentale des étudiants en milieu universitaire». L’après-midi, Madame Lemire Auclair et Frédérique Lessard, chargée de projet du comité de travail spécifique sur la santé mentale, ont animé plusieurs tables rondes, dont les thèmes abordés étaient «Exercice de réflexion et échanges sur les facteurs individuels propices à une bonne santé mentale» et «Interventions et mesures présentes dans les universités et dans les associations étudiantes».

«Au total, 13 associations étudiantes universitaires et nationales étaient présentes et ce, malgré la tempête de neige très intense», affirme Camie Duhamel. «La journée a été très appréciée d’après les commentaires reçus!»

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here