Soirée folk-rock: Oli Baba à la Brasserie de Normanville

0
198
Publicité_Livre-Politique_journaux_étudiants_728X90.jpg
Les membres du groupe Oli Baba ont joué devant plus d’une trentaine de spectateurs.
Crédit: Samuel Gagnon

Oli Baba se donnait en spectacle le 24 novembre dernier à la Brasserie de Normanville. Le groupe trifluvien avait amassé une trentaine de spectateurs.ices pour l’occasion. Dans une ambiance intime et chaleureuse, le groupe interagissait fréquemment avec le public. Oli au chant et à la guitare acoustique, Charles le percussionniste et harmoniciste et Julien à la guitare basse et à la guitare acoustique, ont enflammé la soirée.

Une boite à lunch en métal et une guitare

Le groupe s’est formé il y a trois ans grâce au désir d’Oli de participer aux Mardis de la relève. Ayant composé quelques chansons, Charles s’est joint à Oli en tant que percussionniste. «Ça parti ben basic. On avait une guit acoustique, un bass drum et une boîte à lunch en métal» disait Charles.

Les chansons d’Oli Baba sont composées par Olivier. Tirées des aventures du quotidien, les chansons d’Oli Baba sont toutes écrites en français. Olivier mentionne «c’est très joual, par contre. On fait même exprès d’insérer du joual dans nos chansons.»

«On avait une guit acoustique, un bass drum pis une boite à lunch en métal» – Charles

Oli Baba, au départ, c’était quelques gars autour d’un feu, rappelle Olivier. «On fait de la musique sans prétention» ajoute-t-il.

Trois ans après la création du groupe, Olivier, Charles et Julien jouent de temps à autre dans les bars devant leurs amis.es ainsi que devant de nouveaux spectateurs.ices ravis d’entendre de nouvelles voix s’ajouter à la musique d’ici.

AGA-AGE-UQTR-H2019.jpg

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here