Soirée rock: Simon Laganière au Nord Ouest Café

0
98
Simon Laganière et sa bande au Nord Ouest Café. Photo: V. Bussières

Le vendredi 9 novembre, Simon Laganière et ses musiciens ont offert au Nord Ouest Café un spectacle dépassant le simple show de musique. Entre chansons, histoires, humour et solos instrumentaux, le public a été choyé par cette excellente performance.

Une histoire à raconter

Simon Laganière a proposé une musique à la fois rock et folk avec des influences de jazz. Chaque chanson raconte une histoire invraisemblable, allant de se battre contre un ours avec une queue de billard à un vol de guichet automatique en traîneau à chiens. Évitant soigneusement le cliché «la prochaine chanson sera», Laganière a manipulé les transitions avec brio en racontant une autre histoire, celle de la famille Burner dont les péripéties peu légales ont fait rire le public à tous coups. Yolande Ouellet et ses  p’tits bums en char gris» se sont même invité.e.s pendant la soirée.

Le spectacle  était parsemé d’humour entre chaque chanson.

Cet humour ne venait cependant pas au détriment de la musique, qui demeurait le cœur de ce spectacle. Les différentes guitares, dont une 12 cordes capricieuse, les claviers, la batterie et la basse étaient soigneusement agencés pour un résultat envoûtant et planant. Un peu de bossa-nova a même ponctué le spectacle le temps du remplacement d’une corde de guitare.

Le premier album de Simon Laganière, Samedi soir de semaine, a paru en mars cette année. Simon Laganière est peut-être un nouveau nom sur la scène musicale québécoise, mais sa musique témoigne d’une grande expérience. Son visage est lui déjà connu sous le nom du Mario Goyette du retraité groupe Les frères Goyette. La réalisation de l’album a été assurée par Matthieu Beaumont (Tricot Machine), également aux claviers et au trombone. Dominic Desjardins accompagnait à la guitare ténor, Gabriel Lemieu-Maillé à la batterie et Benoît Coulombe à la basse.

Jack Saloon A2018

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here