Home Arts et spectacles 15e édition du défi théâtral Domino: 48 heures chrono

15e édition du défi théâtral Domino: 48 heures chrono

0
C’est la faute à Bunuel, avec les comédiens Catherine Barlow, Rachel Éthier, Jacques Brunet et Jean-Charles Fonti. Photo : A. Laramée Zouéki
Joyeux Noël Manon, écrit par Stéphane Bélanger et mis en scène par Gilles Devant. La pièce a été interprétée par Gabriel Godbout, Denys Kane, Myriam Lortie et Carole Lafrance.

Le 21 décembre dernier se tenait au Café-bar Zénob la 15e édition du défi théâtral Domino. Sous le thème «le père Noël est une ordure», trois équipes constituées d’un metteur en scène, d’un auteur et de quatre comédiens ont eu une fin de semaine pour relever le défi qui consistait à la création de courtes pièces. Le résultat final est le fruit d’un travail acharné dans un laps de temps très court.

C’est lors d’un 5 à 7 ayant lieu le 19 décembre que les équipes ont été formées au hasard. Dès lors, les auteurs ont pu commencer leur travail d’écriture d’une durée de 24 heures. Le lendemain soir, le texte a été remis aux metteurs en scène et aux comédiens pour qu’ils commencent leur travail de préparation. C’est dimanche matin que les équipes se sont finalement rencontrées pour finaliser le travail. Le résultat a été présenté le soir même à 20h au Zénob.

Les équipes

La première équipe a présenté Bastien est mort gelé, un texte de Pierre McLoed, mis en scène par Marie-Christine Perras et interprété par Ève Lisée, Sarto Gendron, Geneviève Lafleur et Éric Ahern.

La soirée a connu un vif succès, étant un harmonieux mélange entre drame et comédie.

Suite à une courte pause, la seconde équipe présentait Joyeux Noël Manon, écrit par Stéphane Bélanger et mis en scène par Gilles Devant. La pièce a été interprétée par Gabriel Godbout, Denys Kane, MyrianLortie et Carole Lafrance, cette dernière s’étant prêtée au jeu à la dernière minute en replacement d’une autre comédienne.

L’évènement s’est terminé avec C’est la faute à Bunuel, avec un texte de Paul Dallaire, une mise en scène de Stéphanie Ribeyreix et les comédiens Catherine Barlow, Rachel Éthier, Jacques Brunet et Jean-Charles Fonti.

La soirée a connu un vif succès, étant un harmonieux mélange entre drame et comédie. Vu le succès de l’évènement et le nombre grandissant de spectateurs, il est possible de se demander si le Zénob peut encore contenir un évènement d’une telle envergure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here