2 points sur une possibilité de 4 : Les Patriotes hockey échappent Carleton mais l’emportent à Ottawa

0
Publicité
Photo : Archives P. Proulx

Dans un voyage fort important, les Patriotes hockey ont à tout le moins rempli la moitié du contrat. Ayant subi la défaite face aux Ravens à Carleton mercredi dernier (24 octobre), les Patriotes ne pouvaient échapper le match de dimanche (28 octobre) face aux Gee-Gees. De plus, un détour à Norwich au Vermont les attendait vendredi (26 octobre) où ils y disputaient un match hors-concours face aux Cadets.

Le premier affrontement de la saison face aux Ravens de Carleton promettait.  Les Ravens représentent une équipe robuste, toujours difficile à affronter à domicile. Dans un match dominé par les pénalités, les Patriotes ont dû baisser pavillon et s’incliner 3-0.

Comme il est souvent le cas lors des rencontres à Carleton, les officiels ont encore une fois joué un rôle important dans la victoire des Ravens. Un but en avantage numérique, en milieu de deuxième période, a permis aux Ravens de prendre les devants.  Pendant que Raphaël Boudreau purgeait sa peine, le défenseur Tim Billingsley déjouait Guillaume Nadeau qui était d’office devant le filet des Patriotes pour le match. Toujours en avantage numérique, ces derniers ont capitulé en début de troisième. Jean-Laurence Beauchemin, pénalisé pour un geste dangereux ayant blessé Mike Lomas, était au vestiaire (une majeure de cinq minutes doublée d’une inconduite de partie) lorsque  Mitch Porowski a doublé l’avance des siens. Et finalement, qui d’autre que l’excellent Joe Pleckaitis pour clouer le cercueil des Pats en fin de troisième période.

Au total, c’est 26 pénalités (14 contre Carleton et 12 contre Trois-Rivières) qui auront été appelées par les officiels. 95 minutes de pénalité distribuées de part et d’autres, dont six majeures et deux inconduites de partie.

Au Vermont

Vendredi dernier, les Patriotes ont voyagé par delà les frontières canadiennes pour affronter les Cadets de Norwich, une équipe de troisième division de la NCAA. Les Patriotes ont offert une belle performance, malgré la défaite 5-4 en prolongation.

Maxime Gravel a réduit le déficit des Patriotes en première période, portant le pointage à 2-1 en faveur des locaux, grâce aux passes de Tommy Tremblay et de Pierre-Luc Lessard.

Les Cadets ont ensuite recreusé l’écart en début de deuxième période, mais les Patriotes n’allaient pas abandonner. À 5 min 28 de la deuxième période, Antoine Quévillon portait la marque à 3-2. Moins de cinq minutes plus tard, Maxime Gravel marquait son deuxième du match et nivelait le pointage.

En début de troisième, Emmanuel Boudreau plaçait les Patriotes en avance, un troisième but sans riposte pour les Trifluviens. Mais en milieu de troisième, Travis Janke ramenait tout le monde à la case départ, en route pour la prolongation.

Le vétéran des Cadets, Colin Mulvey, n’allait pas s’attarder en prolongation. Avec seulement 27 secondes d’entamées en surtemps, Mulvey inscrivait son troisième but du match pour donner la victoire aux Cadets, qui clôturaient ainsi en beauté leur saison préparatoire.

Les Cadets de Norwich entameront leur 103e saison de hockey le 3 novembre prochain. Oui, leur 103e saison…

Et les Gee-Gees

Lors du dernier affrontement, les Patriotes, aux dires mêmes de l’entraîneur-chef Gilles Bouchard, ne se sont pas présentés pour affronter les Gee-Gees. Les Patriotes avaient donc des choses à se faire pardonner lors de cet affrontement en après-midi.

Le tout a bien commencé, alors que Tommy Tremblay inscrivait son deuxième but de la saison avec seulement cinq minutes d’écoulées à l’affrontement. Des passes ont aussi été accordées à Olivier Donovan et à Félix Petit. Dominic Jalbert assurait la riposte pour les Ottaviens en avantage numérique en milieu de première période.

Ces deux points surviennent à un excellent moment alors que les Patriotes entameront un mois de novembre très chargé.

L’avantage numérique des Patriotes, réduit à néant lors du match contre Carleton, faisait enfin des étincelles en deuxième période alors que Charles Bêty inscrivait son 3e but de la saison pour propulser les Patriotes en avance 2-1 en deuxième.

Lors du troisième engagement, le désavantage numérique des Patriotes n’arrivait pas à freiner Mathieu Ouellette, portant la marque 2-2.

Tout comme vendredi au Vermont, les Patriotes allaient faire du temps supplémentaire. Cette fois, les Trifluviens allaient faire tourner la situation à leur avantage en marquant tôt, l’œuvre de Raphael Boudreau, avec les aides de Maxime Gravel et de Tommy Tremblay.

Encore une fois, cette rencontre a été marquée de plusieurs infractions avec un total de 17 pénalités imposées aux deux équipes. Maxime Gravel a écopé entre autres d’une pénalité majeure de 10 minutes pour mise en échec à la tête.

Ces deux points surviennent à un excellent moment alors que les Patriotes entameront un mois de novembre très chargé avec entre autres un programme double à Thunder Bay pour y affronter les Thunderwolves de Lakehead. En plus d’un match important face à McGill, les Patriotes affronteront également Toronto, qui trône présentement au sommet de l’OUA.

Les Patriotes ont maintenant rendez-vous avec les Warriors de Waterloo le 2 novembre, à 19h au Colisée, et le lendemain face aux Badgers de Brock à 14h, toujours au Colisée.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici