2013, l’année des Patriotes? : Des performances à surveiller

0
977
bandeau-COOPSCO-final_01
Légende : Les Rams de Ryerson n’avaient pas fait le poids face aux Patriotes le 23 novembre dernier. Photo : Pats vs Ryerson

À plusieurs égards, 2013 pourrait bien être l’année des Patriotes, et ce, toutes disciplines sportives confondues.  L’année 2012 aura été une bonne année, avec la participation, entre autres, aux championnats canadiens pour l’équipe de hockey, la formation de golf, et bien sûr, récemment, les Patriotes soccer masculin. Trois de nos équipes se retrouvent donc sur la scène nationale et performent au plus haut niveau, sans compter les nombreuses premières positions de Caroline Lapierre-Lemire en natation, la participation en finale du championnat intérieur des Patriotes soccer féminin et des victoires répétées des Patriotes volleyball en division 2 du Réseau des Sports étudiants du Québec. Malgré ces belles performances de l’an dernier, 2013 pourrait être encore meilleure pour les Patriotes. Voici un aperçu de la saison 2013 des formations de hockey et de golf des Patriotes.

Hockey

Les Patriotes hockey sont présentement confortablement installés au premier rang de la division Est des Sports universitaires de l’Ontario, trois points devant les Ravens de Carleton. Le meilleur attaquant des Patriotes, Félix Petit, est à son meilleur et occupe le deuxième rang des pointeurs du circuit. La troupe de Gilles Bouchard est toujours invaincue en temps règlementaire à domicile, et l’éclosion offensive de certains joueurs, entre autres Tommy Tremblay, permet aux Patriotes d’aspirer aux grands honneurs tant sur la scène ontarienne que canadienne. De plus, les Patriotes profiteront, en 2013, de l’acquisition de Pierre-Olivier Morin, un ancien choix de repêchage des Flyers de Philadelphie. Morin devrait ainsi permettre aux Patriotes d’avoir deux trios offensifs qui peuvent donner bien des cheveux gris aux entraineurs adverses. Tout cela, combiné à de bonnes performances d’ici la fin de la saison, les Patriotes hockey pourraient bien être de sérieux prétendants au titre national. Un exploit qui date de 2003.

Toutefois, pour ce faire, les Patriotes devront faire face à un calendrier passablement difficile en janvier et en février. Outre les Ravens de Carleton, les Patriotes devront affronter leurs rivaux québécois à quatre reprises en janvier. En effet, des affrontements contre les Stingers de Concordia sont à l’horaire pour les 13 et 16 janvier, à Montréal. Puis, les grands rivaux des Patriotes, les Redmen de McGill, qui connaissaient les meilleurs moments de leur saison au moment de la pause des Fêtes, seront sur la route des Pats le 16 janvier à Montréal et le 22 janvier à Trois-Rivières. Ces six matchs auront une incidence directe sur l’issue du classement, puisque les Ravens et les Redmen sont à la poursuite des Patriotes au classement. En ce qui concerne les Stingers de Concordia, ils ne représentent pas une menace au classement, mais les hommes de Kevin Figsby ont l’habitude de connaitre d’excellentes performances face aux Patriotes.

Golf

Qualifiés pour le championnat canadien lors du dernier tournoi de la saison, disputé au club de golf trifluvien le Ki-8-Eb, en octobre dernier, les golfeurs trifluviens laissent leur marque.  En effet, il s’agit d’une deuxième participation consécutive au championnat canadien, une première dans l’histoire de la formation. L’entraineur Pascal Garneau n’avait que de bons mots au terme de ce dernier tournoi. Il décrivait alors comment l’ambiance était bonne au sein de la formation : «Il règne un esprit d’équipe exceptionnel dans ce groupe, et Francis Rouiller est un capitaine hors-pair. Les gars forment vraiment une équipe, et dans un sport individuel comme le golf, c’est beau à voir», mentionnait l’entraîneur. Bien qu’il puisse sembler utopique de voir les Patriotes remporter le championnat canadien, il n’en demeure pas moins que cette deuxième participation au tournoi national permettra aux Patriotes golf d’établir leur identité en 2013.

« Les Patriotes hockey pourraient bien être de sérieux prétendants au titre national. »

Les équipes de golf et de hockey ne sont pas les seules formations à surveiller en 2013. Les Patriotes volleyball sont premières au classement, à égalité avec les rivales de l’Université du Québec à Montréal. Et elles pourraient bien se diriger tout droit vers le titre provincial si elles continuent sur leur lancée. En natation, outre le brio de Lapierre-Lemire, il faudra surveiller sa collègue Marie-Pier Couillard qui commence à en faire sourciller plus d’un grâce à ses solides performances en 2012. Cédric Campanelli est également à surveiller.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here