29e édition du Salon des vins, bières et spiritueux au CAPS

0

La 29e édition du Salon des vins, bières et spiritueux a tenu ses promesses. Plus de 40 exposants et près de 2 000 participants y ont répondu présents. Cet événement, qui a eu lieu le vendredi 30 septembre 2022 au Centre de l’activité physique et sportive de l’UQTR (CAPS), a été un franc succès. Un retour très attendu après deux années d’absence dues à la pandémie.

Venus de tous les coins et recoins de la ville des Trois-Rivières, les amateurs de bon vin ainsi que d’autres curieux n’ont pas voulu rater ce moment. Dans la salle, l’ambiance était bon enfant au milieu d’un public hétérogène, visiblement heureux de participer à cette grand-messe viticole organisée par les Patriotes de l’UQTR en collaboration avec d’autres partenaires, dont la Société des alcools du Québec (SAQ) et la Banque Nationale du Canada.

Sous une douce symphonie, large sourire aux lèvres, les participants avaient le choix entre les produits locaux et ceux d’en dehors du Québec et du Canada. De la diversité ? Oui, il y en a eu. On pouvait voir plus ou moins 20 produits de goûts et couleurs différentes sur les tables de chaque exposant. Un vrai régal qui n’est pas sans rappeler ce moment rêvé auquel avaient autrefois droit les fabricants de vins et les clients. C’était avant que la COVID-19 ne vienne imposer son diktat.

Quoi de plus normal pour les consommateurs de montrer leur joie. Moments de retrouvailles couplés des bruits de verres estampillés SAQ, sans cesse trinqués entre participants. Tout était beau pour faire durer la soirée. Les derniers ont quitté le lieu aux alentours de minuit, a-t-on appris de l’organisateur.

Réactions du public

Et dans la foulée de l’ambiance également conviviale dans la salle composée d’un public hétérogène, chacun y est allé de son commentaire.

« On a eu une bonne rentrée avec des dizaines d’étudiants qui sont présents ici. Je suis heureux de voir beaucoup de gens sourire. C’est une belle rencontre pour Trois-Rivières, des variétés, beaucoup de fournisseurs locaux aussi. On le fait pour une bonne cause consistant à lever des fonds, pour les redistribuer sous forme des bourses d’études aux étudiants-athlètes pour leur permettre de pratiquer les sports et de terminer leurs études », nous a confié Christian Blanchette, Recteur de l’UQTR, tenant à sa main un verre de vin qu’il n’avait pas encore fini de déguster au moment de nous répondre.

Carine Gauthier, chargée de cours à l’UQTR, n’a pas à son tour manqué des mots pour dire ce qu’elle ressentait du Salon : « J’aime le vin corsé, je suis venue pour découvrir. Je viens de goûter “Mauro”, vin italien très délicieux. Je trouve très bien de faire un événement avec des gens en présentiel. »

Dans la catégorie des VIP, André Haguette et Denis Morin respectivement Directeur de comptes, PME et Directeur de Services aux entreprises-agriculture, tous de la Banque Nationale du Canada, ont eu les mêmes sentiments : «  C’est un événement qui fait du bien aux personnes venues de toute la région. Cette activité permet aux gens d’apprendre un peu plus sur les vins avec l’aide des experts qui sont tout autour de nous. Nous en profiterons aussi pour faire connaissance avec de nouvelles personnes », a précisément dit André Haguette.

Outre des produits locaux, plusieurs marques étrangères, étaient aussi représentées au Salon. C’est le cas de QV qui regroupe les vins de plus de cinq pays.

« Nous représentons une soixantaine de vignerons. On est partout : en France, en Allemagne, en Autriche jusqu’aux États-Unis et quelques vignobles canadiens et québécois. La plupart de nos vignobles sont bio, bien pour l’environnement et la nature également » , a fait savoir Maxime, représentant de la société QV, qui a exposé 12 différents produits sur un total de 180 dont dispose QV.

« Je suis très heureux d’être ici ce soir après un long moment de passage à vide dû à la COVID 19, nous en avons d’ailleurs souffert. Les participants également sont curieux de découvrir nos variétés, j’en ai dix au total, de blanc comme de rouge. Nous avons également des produits qui viennent d’Italie, Portugal, Espagne », a expliqué un autre exposant, Daniel Benoit, représentant de la compagnie LBV et de l’agence Trinque.

80 000 dollars redistribués en bourses

Bien avant, l’un des agents d’information pour les Patriotes de l’UQTR, hôte de l’événement, a eu le temps de circonscrire le cadre du Salon: « C’est la plus importante activité de l’équipe de Patriotes de l’UQTR, c’est plus de 40 exposants et plus de 2000 visiteurs et visiteuses. On a un objectif financier fixé à 80 000 dollars. Cet argent-là est redistribué complètement sous forme de bourses d’études. Ça permet aux étudiants-athlètes de concilier le sport aux études sans avoir à travailler en même temps. Ce qui permet d’avoir des étudiants parmi les plus performants qui peuvent le prouver sur le terrain comme sur le banc de l’école. »

S’exprimant cette fois-ci sur le déroulement proprement dit du Salon, Yaël Godbout, agent d’information, précise que le Salon des vins, bières et spiritueux « est une activité qui gagne en popularité d’année en année. Après deux ans de pandémie, l’activité est de retour, on sent l’enthousiasme des exposants, mais aussi dans la vente des billets. »

Se projetant déjà dans l’avenir, le chargé d’information pour l’équipe de Patriotes a révélé que le prochain Salon, la 30e édition, aura lieu la dernière semaine du mois de septembre de l’année 2023. « Nous espérons qu’il y aura beaucoup de monde et nous allons mettre encore beaucoup de parquets », a-t-il souhaité.

À noter que Le Salon des vins, bières et spiritueux, autrefois appelé, « Le Salon des vins des Patriotes », fut fondé en 1992 à l’initiative de la formation masculine de hockey de l’UQTR.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici